Accueil Actualités Côte d’Ivoire : Le Président Ouattara prête serment sur fond...

Côte d’Ivoire : Le Président Ouattara prête serment sur fond de Réconciliation Nationale

C’est ce 14 décembre 2020 que se déroule la cérémonie d’investiture du Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara réélu une troisième fois à la tète du pays.S’il est vrai que l’opposition a eu à  rejeter sa victoire lors de ce scrutin du 31 octobre 2020 dernier, allant jusqu’à mettre en place un conseil de transition, le Président Alassane Ouattara a appelé ses leaders au dialogue et à la réconciliation nationale.

La cérémonie d’investiture du Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, ce lundi 14 décembre 2020, vient d’être couronné par les honneurs militaires rendus , en présence de plus de 300 personnalités du monde et dune dizaine de chefs d’État, tels que le Sénégalais Macky Sall,le Béninois Patrice Talon, le Togolais Faure Gnassingbé, le Congolais Denis Sassou-Nguesso ou encore le Ghanéen Nana Akufo-Addo, président en exercice de la Cédéao.

La France, elle,  a été représentée par son ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Devant ce panel de personnalités invité à cette grande cérémonie, le Président Alassane Ouattara a prêté serment devant le Conseil Constitutionnel.

Il a en effet juré sur l’honneur en ces termes : «  Devant le peuple souverain de Côte d’Ivoire, je jure solennellement et sur l’honneur de respecter et de défendre fidèlement la Constitution, de protéger les droits et libertés des citoyens, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans l’intérêt supérieur de la Nation », a déclaré Ouattara. « Que le peuple me retire sa confiance et que je subisse la rigueur des lois si je trahis mon serment », a-t-il ajouté.

Ensuite dans son discours, le Chef de l’Etat Ivoirien a remercié ses hôtes qui ont bien voulu  rehausser de leur présence  cette auguste assemblée. Le président Ouattara a en effet parlé de paix ; de réconciliation nationale mais aussi de respect des Institutions de la République et de disipline.

Il a surtout insisté sur la nécessité de renforcer la cohésion sociale, les valeurs de Paix et de concorde civile .C’est la raison pour laquelle, il a annoncé la création d’un ministère en charge de la Réconciliation Nationale.Il a décidé de la lutte contre la pauvreté qui sape les fondamentaux de l’Etat de Droit et de la démocratie et de la lutte contre la corruption, entre autres.

Le Président Ivoirien a aussi évoqué la Loi d’Amnistie qui a été votée et qui aura permis d’élargir plus de 800 ivoiriens et du passeport diplomatique qu’il a eu à concéder au Président Laurent Gbagbo. Il a a instruit son Premier Ministre de renouer le fil du dialogue avec l’opposition dans le courant du premier trimestre de l’année qui s’annonce. Devant ces illustres invités, le Premier Ivoirien a indiqué que les défis qui les attendent sont énormes et  sont d’ordres humanitaires, économiques, sécuritaires et Institutionnels.

Selon lui, il s’agit de travailler sans relâche pour une Côte d’Ivoire de paix et de concorde civile. Seulement les opposants restent péremptoires devant sa volonté du d’appeler au dialogue. « Devant les caméras, on se dit prêt au dialogue. En coulisses, on joue la montre et on oppose la fermeté,indiquent-t-ils à la face du monde.Les honneurs militaires  ont  au final couronné cette cérémonie de prestation de serment de ce jour en Côte d’Ivoire.

 

Assane SEYE-Senegal7

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici