Coupe des Confédérations: le Portugal et le Mexique en demi-finales

0

Le Portugal et le Mexique sont qualifiés pour les demi-finales de la Coupe des Confédérations après leurs victoires respectives face à la Nouvelle-Zélande (0-4) et la Russie (2-1), éliminée à domicile.
En savoir plus sur

Il y avait du suspense dans ces deux derniers matches du groupe A. Mis à part la Nouvelle-Zélande, déjà éliminée, le Portugal, ainsi que le Mexique et la Russie n’étaient pas encore qualifiés. Mais à l’inverse du Mexique et de la Russie, les portiguais n’ont, eux, pas fait durer le suspense. Bien que timorés et trop statiques en début de partie, les hommes de Fernando Santos sont progressivement montés en régime. Servi deux fois sur un plateau par Quaresma, Ronaldo, de la tête, n’a pu battre Marinovic, le portier néo-zélandais, bien aidé par sa transversale sur la seconde tentative. Mais ce n’était que partie remise. Smith fauchait Danilo dans la surface, et provoquait un penalty. Le quadruple Ballon d’Or, en force et à contre-pied, battait Marinovic (0-1, 33è).

Trop faibles, les Néo-Zélandais, 95èmes au classement FIFA, ne pouvaient rivaliser avec le Portugal. Quaresma s’est alors amusé : en lançant, d’un amour de louche, Eliseu déborder sur son côté gauche, il permettait à Bernardo Silva de conclure et de doubler la mise (0-2, 38e). Sur cette action, le Citizen s’est tordu la cheville, et a dû quitter la pelouse. Dominés et usés physiquement, les Néo-Zélandais ont tout de même eu le mérite de tenter. Mais Wood, sur un centre fuyant de Doyle, ne parvenait pas à conclure. Alors les Portugais ont fait le pied de grue sur le but adverse. Et en fin de partie, André Silva, comme un grand, a alourdi la marque (0-3, 80e). Tout comme Nani d’une belle frappe croisée du gauche (0-4, 90+1e). Les Portugais terminent premiers du groupe.

Coupe des Confédérations: le Portugal et le Mexique en demi-finales

Les Russes boutés de leur compétition

Dans l’autre rencontre, c’était également très animé et surtout plus indécis. Les premiers à se montrer décisifs ont été les russes. Sur un centre venu de la gauche, Yerokhin manquait complètement sa reprise mais parvenait à décaler Samedov sur la droite. D’un bel enroulé du gauche, il trompait Ochoa (0-1, 25e). Mais six minutes plus tard, les Mexicains revenaient dans le match. Sur un long ballon, Araujo plaçait une drôle de tête lobée qui surprenait Akinfeev (1-1, 31e). Au retour des vestiaires, les Mexicains prenaient l’avantage de manière assez incroyable. Sur un long dégagement de Herrera depuis son camp, le cuir arrivait à l’entrée de la surface adverse mais Akinfeev hésitait à sortir. Lozano, plus malin, le devançait et plaçait alors sa tête (2-1, 53e). Après un but logiquement refusé grâce à l’arbitrage vidéo, les Mexicains ont tenu. Réduits à dix après l’expulsion de Zhirkov, les Russes n’ont pas réussi à inverser la tendance. Et sont donc éliminés de la compétition.

 

Leave a comment