Accueil Actualités Couvre-feu : La brutalité policière est à l’image des dirigeants du pays

Couvre-feu : La brutalité policière est à l’image des dirigeants du pays

couvre-feu,brutalité

Les forces de sécurité et de défense sont un maillon essentiel de la chaine judiciaire de notre pays .Ils dépendent du ministre de l’intérieur et des forces armées. Tout est question de chaine de commandement car les ordres viennent toujours d’en haut. Si les policiers se permettent de pourchasser les Sénégalais comme du gibier dans la jungle urbaine de Dakar parce que couvre-feu oblige, cela voudrait dire qu’ils ont reçu clair consistant à frapper sur tout ce qui bouge. N’eut été cela, ils n’auraient jamais l’outrecuidance de brutaliser des femmes, des hommes comme si leur mission ne relevait pas du service public. Et le plus cocasse dans cette affaire, c’est lorsque des policiers en tenue menacent les citoyens de reconduire leur furie s’ils ne respectent pas le couvre-feu une prochaine fois. C’est dire que 90 pour cent de nos policiers ont l’esprit répressif et 10 pour cent seulement sont consacrés à l’attitude viable qui sied à un policier vrai qui s’acquitte correctement de son boulot. Mais quoi qu’il en soit,la brutalité policière est à l’image des dirigeants de notre pays.
Assane SEYE-Senegal7