Covid : 145 entreprises ont reçu 2 milliards de FCFA

Le nouveau ministre du Commerce de la consommation et des petites et moyennes entreprises a présidé hier la 21session des Assises économiques du MEDS. Le  thème de cette année porte sur : « La résilience du tissu économique sénégalais ».

 S’exprimant à l’occasion, le ministre du Commerce de la consommation et des petites et moyennes entreprises, Abdu Karim Fofana a révélé que dans le cadre du programme d’appui à la résilience, 145 entreprises sur l’ensemble des 14 régions ont été bénéficiaires de 14 millions de Fcfa en moyenne.

Soit 2 milliards de FCFA au total pour supporter les effets de la Covid19 et préserver les emplois et se relancer.

L’appui du département a concerné plus de 1 500 PME dont plus de 250 dans le domaine de l’exportation. « Car l’exportation c’est la création et la préservation de nos emplois et l’un des moyens de renforcer la productivité de nos entreprises », a-t-il déclaré.

Il dit saluer le rôle des organisations patronales comme le CNP et OPTIC, l’UNACOIS ou les Chambres de commerce notamment dans la bonne exécution de ce projet Programme Tourisme des Développement des Entreprises (PDTE) dont les résultats sont extrêmement probants en termes d’augmentation du chiffre d’affaires des entreprises, de la part de volume exporté ou du nombre d’emplois créés.

« J’ai pleinement conscience que ces initiatives sont pleines de promesses mais qu’il s’agira surtout de les faire passer à l’échelle avec l’implication de l’ensemble du secteur privé national pour préserver le pouvoir d’achat des sénégalais et créer les riches et les emplois dont nous avons besoin », a souligné Abdou Karim Fofana.

« Nous disposons grâce à votre génie des solutions pour faire face à ces défis de la vie chère, je m’emploierai de toutes mes forces avec mes collaborateurs et l’ensemble du gouvernement à vous accompagner à l’exprimer dans sa pleine mesure »

« Ensemble nous devons construire un modèle basé sur une activité solidaire, circulaire mais aussi et surtout un modèle qui privilégie le dialogue ».

Assane SEYE-Senegal7