Accueil Actualités Covid-19 au Sénégal : Après le pouvoir, le virus ré-infiltre l’opposition...

Covid-19 au Sénégal : Après le pouvoir, le virus ré-infiltre l’opposition !

Sénégal

La maladie à Coronavirus ne lésine sur aucune prouesse pour semer la zizanie au sein de l’establishment politique de notre pays. A ce jour,3739 cas confirmés au Coronavirus sont déclarés au Sénégal  mais la nouvelle donne, c’est que les politiques se sont invités  parmi les déclarés positifs. Après Aliou Sall non moins frère du Président de la République qui a chopé le virus, c’est au tour de Omar Sarr ex-coordonnateur du parti démocratique Sénégalais (Pds) d’en être la cible après Guirassy. Du coup, le Coronavirus aura d’abord infiltré le pouvoir avant de passer au camp de l’opposition.

La maladie à Coronavirus ne reconnait ni la race, ni l’ethnie encore moins la position de pouvoir ou non de l’individu.

Tout ce qu’il reconnait, c’est sa cible et il suffit qu’elle bifurque pour  faire mouche. En effet depuis le début de la pandémie, ce sont les Sénégalais moyens qui étaient surtout dans le collimateur de ce virus tueur.

Et à ce jour, le décompte  fait froid au dos car 3739 sénégalais ont contracté la maladie et la courbe croit à un rythme effréné qui dépasse même les autorités sanitaires en charge de la lutte contre ce fléau mondial.

Seulement, ce qui parait nouveau avec cette déferlante, c’est qu’elle a déjà infiltré le pouvoir en  contaminant l’un des membres de la famille présidentielle.

Il s’agit du maire de Guédiawaye, Aliou Sall ainsi que son épouse. Ces derniers seraient présentement en soins intensifs à l’hôpital Dala Diame de Dakar.

Un véritable coup de semonce dans le camp du pouvoir. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, la maladie a encore ferré Omar Sarr, ex coordonnateur du parti démocratique Sénégalais (Pds).Et ce, après avoir contaminé Moustpaha Guirassy.

Ce dernier serait aussi interné à l’hôpital Fann et l’on craigne que des membres de sa famille soient aussi contaminés à l’instar d’Aliou Sall.

C’est dire que le Coronavirus ne badine avec personne, riche ou pauvre, ministre ou simple citoyen, il débarque à chaque fois que de besoin  et frappe sans  coup férir.

Après le pouvoir, c’est vraisemblablement l’opposition qui est infiltrée par ce virus-tueur.

Assane SEYE-Senegal7

 

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments