Accueil Actualités Covid: le chef de l’OMS qualifie de «meurtre» la corruption entourant les...

Covid: le chef de l’OMS qualifie de «meurtre» la corruption entourant les équipements de protection

Le patron de l’organisation s’est insurgé contre les affaires de corruption entourant les équipements de protection (EPI) utilisés dans la lutte contre la pandémie.

« Si les travailleurs de la santé travaillent sans EPI, leurs vies sont en danger. Et cela met aussi en danger la vie des personnes qu’ils soignent. C’est donc , et c’est un meurtre. Et il faut que cela cesse », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, après avoir été interrogé par une journaliste sur les affaires de corruption en Afrique du Sud.

Dans la foulée, l’Organisation mondiale de la santé espère en finir avec la pandémie de la COVID-19 en moins de deux ans, au moment où de nombreux pays dans le monde sont confrontés à une flambée de nouveaux cas.

 Nous espérons en terminer avec cette pandémie en moins de deux ans. Surtout si nous pouvons unir nos efforts (…) et en utilisant au maximum les outils disponibles et en espérant que nous pourrons avoir des outils supplémentaires comme les vaccins, je pense que nous pouvons y mettre un terme dans un délai plus court que la grippe (espagnole) de 1918 , a affirmé vendredi le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse.

Pourtant, L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avertissait le 03 août dernier qu’il n’y aurait peut-être jamais de « panacée », soit un remède universel, contre la pandémie de Covid-19, en dépit de la course aux vaccins en cours.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici