Crise Casamançaise : Les rebelles du « Diakaye » acceptent de déposer les armes

La base rebelle du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC), « Diakaye », située dans la zone des palmiers, département de Bignona, a accepté de déposer ses armes. Ce, suite à un accord survenu ce week-end avec l’Etat du Sénégal, informe Senego.

En effet, Fatouma Coly, actuel chef de cette base rebelle, a pris cette décision de tourner le dos aux combats en présence du centre de dialogue humanitaire, lors d’une rencontre tenue à Oussouye, le 22 et le 23 juin 2022.

Ainsi, un comité de veille chargé d’accompagner les combattants du MFDC au dépôt des armes, a été mis en place.

En contrepartie, le « Diakaye » exige la prise en charge de leurs combattants et des sympathisants de leurs bases.

A noter que le « Diakaye » fait partie des grandes bases du MDFC. Ce camp rebelle a été crée vers les années 1990.

Sous la houlette de Kamoughé Diatta, le « Diakaye », avait signé un accord de paix avec l’Etat du Sénégal en 1992.

Diaraf DIOUF Senegal7