Accueil Technologie Cyberattaque : Un virus qui contamine et réclame de l’argent virtuel pour...

Cyberattaque : Un virus qui contamine et réclame de l’argent virtuel pour réparer le préjudice !

Touché par le « rançongiciel » qui a affecté de nombreuses entreprises durant le week-end, le constructeur automobile a fermé l’usine « préventivement » jusqu’à mardi, afin de mettre à jour ses  ordinateurs. C’est un événement rare. L’usine Renault de Douai (Nord) , l’une des plus importantes du constructeur automobile en France, était à l’arrêt ces derniers temps, « préventivement », en raison de la cyberattaque mondiale qui a touché de plein fouet la marque au losange

L’usine a été touchée par le « rançongiciebl » baptisé WannaCry

Depuis  cette Cyberattaque, plus de 200 000 ordinateurs, dans 150 pays, ont été contaminés par ce logiciel malveillant baptisé WCry, WannaCry, WanaCrypt0r, WannaCrypt ou Wana Decrypt0r. Il s’agit d’un ransomware (« rançongiciel » en français), un virus qui verrouille les fichiers des utilisateurs et les force à payer une somme d’argent sous forme de monnaie virtuelle, le bitcoin, pour en recouvrer l’usage. Ce logiciel exploite une faille de Windows révélée en avril par un groupe de pirates informatiques, les Shadow Brokers. Avant d’être révélée au grand jour, elle a été découverte et exploitée par l’agence de sécurité américaine, la NSA. Des documents piratés à la NSA ont révélé son existence et ont permis aux pirates de s’en servir. Microsoft a lancé une mise à jour pour corriger le problème, mais tout le monde ne l’a pas téléchargé.(…).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici