Accueil Technologie Cybercriminalité : Internet a –t-il consacré la fin de la vie privée...

Cybercriminalité : Internet a –t-il consacré la fin de la vie privée ?

Internet, Google, Facebook, Twiter etc, sont de plus en plus considérés comme des systèmes de surveillance mis en place pour contrôler la vie privée des cybernautes. Mais il urge de mettre en exergue leur importance dans le décloisonnement de l’information numérique sous toutes ses formes. Quand bien même, ces médias sociaux semblent par ailleurs  consacrer la fin de la vie privée.

Les médias sociaux menacent-ils la vie des citoyens du cyberespace ? L’anonymat est-il une menace à la liberté de se mettre à découvert ? Internet, Google, Facebook, Twiter et j’en passe sont-ils des systèmes de surveillance qui nous suivent à notre insu ? Autant de questionnements qui à l’évidence, continuent de tarauder  l’esprit des internautes du cyberespace. Si l’on a rien à cacher au demeurant, pourquoi avoir peur d’être surveillé ? En tous les cas, pour nombre d’observateurs, Internet semble sonner le glas de la vie privée. Prendre des photos de quelqu’un et les mettre en ligne dans le seul but de le nuire pose aussi un réel problème de protection de la vie privée des citoyens du cyberespace. Egalement ceux qui s’épanchent en ligne pour des questions de prestige ou de notoriété  ne risquent-ils pas d’être pris sous l’effet boomerang en cas de pépin ? Dans ce monde  où tout un chacun cache quelque chose, il est évident que toute forme de surveillance  pose problème. Une mère peut surveiller son mari tout comme le fils de ce dernier peut surveiller son papa. Des amants se surveillent tout comme un époux sur son épouse. Il est vrai que la surveillance légale pratiquée par les services de police pour faire tomber des cybercriminels est importante pour protéger les citoyens, mais un système de surveillance qu’on ne soupçonne pas pose problème. Car on se dit que tout peut arriver. A la limite, tout le monde surveille tout le monde. Ce qui ne rend pas facile la vie en société planètaire car chacun essaye d’exercer un contrôle sur son vis-à-vis. Pour être libre, faut-il se cacher ? Mais dans ce cas aussi, n’est-on pas en train de tuer la liberté de s’exposer. Dans tous les cas, loin de trouver une réponse toute faite à cette problématique, mais le moins qu’on puisse dire est qu’Internet semble de plus en plus  consacrer la fin de la vie privée !

Senegal7.com