Accueil Uncategorized Dakar : Les vidéos du Net pour identifier les « malfrats »

Dakar : Les vidéos du Net pour identifier les « malfrats »

Le tribunal de grande instance (Tgi) de Dakar reçoit, par jour, le déferrement de plusieurs commissariats et brigades de la capitale. Hier,des dizaines de jeunes arrêtés dans le cadre des manifestations ont été présentés au parquet de Serigne Bassirou Guèye.

Le chiffre  exact encore inconnu, Rufisque, à elle seule, a déféré 50 manifestants. Sans compter les autres secteurs rattachés au Tgi du palais de justice. Selon les informations recueillies, tous les jeunes qui ne faisaient que manifester ont été libérés.

Mais, ceux-là interpellés en flagrants délits en train de casser les services privés et publics, de piller ont été placés sous mandat de dépôt. De même que ceux-là qui ont été arrêtés chez eux avec du matériel volé. Les forces de l’ordre, pour mieux identifier ceux qui ont infiltré les protestataires pour commettre des infractions, utilisent les vidéos qui circulent sur le Net,renseigne l’Observateur.

Dans le lot des « placés sous mandat de dépôt », figurent Amadou Sow et Amadou Woury Barry,les deux étudiants qui ont été arrêtés et conduits à la police  du Point E lors des manifestations suscitées le vendredi 26 février par la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko.

Assane SEYE-Sene