Accueil Actualités Dalal Jamm: Les raisons de la démission du PCA

Dalal Jamm: Les raisons de la démission du PCA

L’hôpital Dalal Jamm qui abrite un centre de traitement pour malade de covid-19 traverse une zone de turbulence. C’est en pleine crise sanitaire engendrée par la pandémie de la Covid-19 que le Président du Conseil d’administration (PCA) de l’hôpital a rendu sa démission contre toute attente.

Dans une lettre daté du 10 août 2020, le Pr Papa Touré a demandé au président de la République de bien vouloir le décharger de ses fonctions de PCA de l’hôpital Dalal Jamm. Une mauvaise politique de santé publique du Chef de l’Etat est à l’origine de sa démission.

« Le centre hospitalier national de Dalal Jamm, ouvert depuis maintenant cinq ans et destiné à être un des fleurons de notre système de santé hospitalier, fonctionne encore comme un centre de santé car les structures es sentinelles de son plateau technique (laboratoires imagerie médicale, réanimation, blocs opératoires, services d’urgence, etc.) ne sont toujours pas fonctionnelles », regrette le Pr Touré.

Pis encore, indique l’ex PCA de Dalal Jamm, le Président Macky Sall donne la priorité à des soins de prestige au détriment des urgences de santé publique, alors que la mise en service de ce plateau technique faisait partie jusque-là de ses priorités et une subvention d’environ deux milliards et demi est toujours attendue de l’Etat.

« Le Président Sall a décidé d’accorder à l’hôpital Dalal Jamm une subvention d’un milliard et demi de francs CFA pour la construction de (deux bâtiments destinés à abri ter un centre de greffe de moelle et un centre de procréation médicalement assistée », s’étonne le Pr Touré qui estime que cette décision ne répond ni aux besoins immédiats de cet hôpital, ni à l’urgence qu’impose la pandémie de Covid-19, ni aux impératifs de santé publique.

A.K.C – Senegal7

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici