De connivence avec Macky : « Icare » s’est-il de nouveau approché du Soleil ?

0

C’est le journaliste analyste politique Cheikh Yerim Seck, qui révèle ce dimanche à l’émission face-to-face d’Aīssatou Diop Fall de la Tfm, qu’il y aurait eu une entente tacite entre le président Macky et le président du parti Rewmi Idrissa Seck. L’enjeu aura été de taille puisqu’en politique, rien n’est anodin. Des voix se sont aussitôt élevées du côté du parti Rewmi pour infirmer une telle donne de l’ordre contingent. La question aujourd’hui est de se demander si Idy comme Icare s’est encore approché du Soleil comme il l’avait été du temps de Wade ? A contrario, on le verrait mieux s’éloigner au risque de se brûler encore les ailes !

Comparé à Icare du nom de cet oiseau de la mythologie grecque qui à force de s’élever sur les airs avait fini par se brûler les ailes, Idrissa Seck alors tout puissant Premier Ministre sous le règne du président Wade était tombé en disgrâce en avril 2004.On l’accusa de tous les péchés d’Israël et la suite se dispersa en secret de polichinelle. Ainsi, lors de la deuxième alternance démocratique sous nos cieux, en 2012, Idy était de la majorité présidentielle avant de prendre ses distances par rapport au Macky. Il intégra pleinement l’opposition mais sa posture semblait parfois inintelligible car au moment où il fallait trancher sur les questions d’intérêt national, il faisait profil bas. Mais n’empêche en tribun invétéré, il trouvait toujours des formules adéquates pour convaincre son monde. Seulement la sortie avant-hier dimanche du journaliste analyste Cheikh Yérim Seck à l’émission face-to-face d’Aīssatou Diop Fall qui indiquait que le président Macky et Idy seraient de connivence a relancé le débat sur le destin d’Icare et sa propension à encore se rapprocher du Soleil. Sauf que cette fois-ci, il le fera en tant qu’opposant et non en tant que PM.S’y ajoute que la notion de dauphinat n’aurait vraisemblablement aucune prise sur la légitimité du peuple qui est seul susceptible de se choisir un Chef. Si ce n’est pas une tentative de brouiller les pistes ou d’amoindrir les chances de Idy d’être en 2024 le Président de la République du Sénégal, on ne voit pas comment un homme politique de sa trempe pourrait s’embarquer dans des considérations politiciennes de nature à entacher son image ! Ses partisans sont aux aguets et cherchent par tous les moyens  à infirmer cette sortie aux motivations inconnues du journaliste Cheikh Yerim Seck. Dans ce feuilleton aux allures burlesques, tout est politique et tout est question d’stratégie politique. Mais toute manœuvre qui ne tienne pas compte de la légitimité du peuple souverain serait vouée à l’échec. Et cela , il faudrait que l’homme au destin d’Icare se le tienne pour dit. Diantre !
Assane SEYE-Senegal7

Leave a comment