Accueil Actualités Débat sur le conflit Israélo-palestinien : Le fatwa de Sidy Lamine Niass...

Débat sur le conflit Israélo-palestinien : Le fatwa de Sidy Lamine Niass à Idrissa Seck

Qualifiant les propos d’Idrissa Seck de blasphématoires, le mollah de Sacré-Cœur estime que le président de Rewmi a tenu des propos de trop, indisposant tout bon musulman. En effet le leader de Rewmi s’exprimait  sur le conflit Israélo-palestinien. Occasion qui  aura permis à Sidy Lamine Niasse de démonter pièce par pièce son argumentaire.

Idrissa Seck, le leader de Rewmi a soutenu que tous les pèlerinages que  les musulmans ont faits ne sont pas valides. Puisque la Mecque ne serait pas le lieu exact où devait être   exécuté le pèlerinage ».Donc, c’est dire que le président  du Conseil départemental de Thiès a ravi la vedette aux versets sataniques de Salman Rushdie. Pour Sidy lamine Niasse, l’ancien Premier ministre a tenu des propos de trop, indisposant tout bon musulman. Les hadiths à la bouche, le Président –directeur général de Walfadjri a démonté pièce par pièce, le discours de « Ndamal  Cajor », qui s’exprimait sur le conflit sioniste. Sidy Lamine a par ailleurs indiqué qu’Idy a plusieurs fois tenté de le joindre au téléphone. En vain, Parce que dit-il : « Je n’ai pas le cœur à lui parler ou à le voir. « De Pattar où il était hier pour présenter ses condoléances à la famille de l’étudiant Fallou Sène, le patron de Rewmi, a reprécisé sa pensée. « J’ai appris le Coran. Je n’ai jamais dit nulle part que le mot Makka n’apparaissait pas dans le Coran », avance-t-il.

Senegal7.com