Ageroute

« Suicide » d’Abdou Faye : « Il faut que l’enquête permette une autopsie et toute la lumière » (Alioune TINE)

La mort par « suicide » du présumé complice de Baye Modou Fall alias Boy Djiné continue de faire réagir. Alioune TINE, président d’Afrika Jom Center, appelle à l’ouverture d’une enquête, « une personne qui décède en prison ou dans les cellules de la police ou de la Gendarmerie, le premier réflexe, c’est d’ouvrir une enquête pour faire toute la lumière sur cette mort. Il faut que l’enquête permette une autopsie et toute la lumière. À la suite de cela, on en tirera toutes les conséquences de droit », a-t-il soutenu dans les colonnes de yerimpost. Alioune Tine n’exclut pas, si rien n’est fait, de saisir les juridictions internationales, « si l’Etat ne fait pas ce qu’il doit faire conformément à ses obligations internationales par rapport à la Convention des Nations-Unies contre la torture, on n’aura d’autre choix que de saisir les mécanismes régionaux et internationaux pour faire pression sur les autorités publiques ».

Senegal7