Accueil Actualités Décès de Balla Gaye 1 : Les tristes confidences de son conseiller...

Décès de Balla Gaye 1 : Les tristes confidences de son conseiller Bassirou Gaye

Balla Gaye 1

Plus connu sous le nom de «Balla Gaye 1», Balla Gaye Ndour est décédé, ce dimanche 15 novembre, chez lui, à Guédiawaye. «Nous venons tout juste d’emmener le corps à la mosquée pour le préparer pour l’inhumation», a informé son conseiller Bassirou Gaye sur iRadio.

Mais face à cette douleur, il fait savoir que durant ces dix dernières années, l’ancien lutteur avait accumulé beaucoup de maladies. Il souffrait d’hypertension, de diabète, entre autres.

En outre, Bassirou Gaye a tenu a asséné ses vérités à l’encontre des autorités étatiques. «C’est une énorme perte pour la lutte sénégalaise. Mais ce que je déplore le plus, c’est qu’au Sénégal, on ne reconnaît la valeur d’une personne qu’après sa mort. Père Balla Gaye, comme nous l’appelions, était un monument et l’Etat du Sénégal n’a pas su le valoriser. C’est vraiment difficile pour nous, mais nous acceptons la décision divine».

Par ailleurs, le conseiller affirme que feu Balla Gaye 1, grande figure de l’arène sénégalaise, a réussi sa mission et a obtenu beaucoup plus qu’il l’aurait imaginé. «Le monde de la lutte a perdu un monument. Père Balla Gaye était quelqu’un d’assez humble, qui ne dérangeait personne. Sa mission était de faire en sorte que ces jeunes qui aiment la lutte puissent être bien formés. C’est la raison pour laquelle il a créé son école de lutte. C’est là qu’il a commencé à entraîner les Elton, Youssou Ndour, Balla Gaye 2 qui sont devenus de grands champions».

1 COMMENTAIRE

  1. […] Plus connu sous le nom de «Balla Gaye 1», Balla Gaye Ndour est décédé, ce dimanche 15 novembre, chez lui, à Guédiawaye. «Nous venons tout juste d’emmener le corps à la mosquée pour le préparer pour l’inhumation», a informé son conseiller Bassirou Gaye sur iRadio. Mais face à cette douleur, il fait savoir que durant […] Source link […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici