Accueil SOCIETE Décès de Bourama T Sané à Bofa Bayotte: Révélations sur une mort...

Décès de Bourama T Sané à Bofa Bayotte: Révélations sur une mort suspecte

Les langues s’étaient déliées et à souhait à l’ébruitement de la mort soudaine du secrétaire général du comité inter-villageois pour la protection de la forêt de Bayotte, Bourama Touboula Sané. Ce, pour s’épancher sur les circonstances t mobiles présumés de ce décès brutal survenu jeudi dernier à la suite d’un malaise. Toujours est que 48 heures après la thèse de la mort naturelle qui était avancée et l’effervescence et l’émoi suscités, l’affaire semble lever ses mystères. L’Observateur qui a fouiné dans les écheveaux de l’affaire, histoire de lever l’abcès, lève un coin du voile avec des pièces à conviction militant pour un suicide. Après recoupements auprès de sources avisées. « La thèse initialement véhiculée relative à la mort naturelle (malaise) semble caduque.

Pour ne attester nos interlocuteurs ont rappelé que le mercredi 17 janvier dernier, le sieur Bourama Touboula Sané secrétaire général du comité inter-village pour la protection de la forêt du Bayote Est avait été invité à déférer à une convocation à la gendarmerie. Il a été libéré sur convocation à charge pour lui de se présenter à nouveau aux pandores. C’est en répondant à cette convocation au lendemain qu’il a  fait un malaise. Dans une lettre d’adieu, il a nié toute implication dans la tuerie de Bofa. Il n’a pas senti le soutien des villageois dans la lutte contre l’exploitation de la forêt de Bofa.

Senegal7.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici