Décès de François Mancabou : « Nous banalisons la mort dans ce pays » (Birahime Seck)

La mort de François Mancabou, à l’hôpital Principal de Dakar, hier mercredi à 22 heures 40 minutes a fait réagir le coordonnateur du Forum Civil, Birahim Seck

Le seul membre supposé du commando de la «Force spéciale» qui n’a pas été inculpé et envoyé en prison est décédé d’une mort accidentelle, révèle le certificat de genre de mort. Ce que dément sa famille qui annonce que le défunt a été torturé par la police.

« Nous avons l’impression que dans ce pays, nous banalisons la mort. Il faut impérativement une enquête indépendante et une autopsie sérieuse pour déterminer les causes de la mort de Mancabou », a tweeté Birahim Seck.

Diaraf DIOUF Senegal7