Accueil Actualités Défaite inattendue des Lions, ressources bradées : Le préfet de Dakar sauve...

Défaite inattendue des Lions, ressources bradées : Le préfet de Dakar sauve Macky

D’une part, «Aar liniou Bokk» fait jonction avec la coalition des travailleurs du Sénégal (CTS) pour une marche sur l’avenue Bourguiba, de l’école normale supérieure (FASTEF) au rond-point Jet d’eau. D’autre part, «Samm sunu reew», proche du pouvoir contre organiser une contre manifestation. Un télescopage à ne pas écarter qui peut engendrer des conséquences fâcheuses. Le préfet de Dakar a interdit toutes les manifestations. Il suave ainsi le Président, Macky Sall.

La défaite des lions du football contre l’Egypte, ce jeudi a accentué la colère des Sénégalais, déjà en verve contre le pouvoir sur le bradage de leurs ressources minières. Et ce vendredi, jour de manifestations, des Sénégalais allaient sans aucun doute, déverser leur colère sur les différentes artères de la capitale, du fait que la société civile, l’opposition et les enseignants comptent aller en rang serré, avec pas moins de deux millions de manifestants attendus, le risque d’un trouble à l’ordre public était perceptible.

Car, en pareille circonstance, des infiltrations ne peuvent en aucun cas, être contrôlés et le pire est à craindre.

Même si le pétrole et le foot n’ont rien de commun, beaucoup ont vite fait le parallélisme laissant entendre que la situation de vive tension qui règne au Sénégal, depuis la sortie de l’enquête de BBC incriminant le frère du chef de l’Etat, a déteint sur le mental des lions face aux Égyptiens qui les ont infligés leur première défaite de la Can.

Le préfet sauva Macky…

Comme il l’a signifié dans son argumentaire d’interdiction de toutes les manifestations ce vendredi sur tout l’étendu de la capitale Sénégalaise : «risque de trouble à l’ordre public…», le Préfet de Dakar, Alioune Badara Samb a anticiper sur les choses. Il a interdit toutes les quatre manifestations dont les demandes lui sont parvenues cette semaine. Dans son communiqué, le préfet justifie sa décision par les risques d’affrontements et de troubles à l’ordre public après les invectives et menaces que se sont lancées les différents initiateurs des marches. Mais d’emblée, Aar liniou bokk compte marcher malgré l’arrêté d’interdiction du préfet. A suivre…
senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici