Démissionnaire, mais potentiel député : Serigne Cheikh Bara,un cas pour Wallu

Le cas Serigne Bara Dolly est atypique en ce sens qu’il ne fait pas jurisprudence dans les textes de l’Assemblée Nationale, constate Senegal7. C’est  d’ailleurs la raison pour laquelle, l’on se demande comment Wallu Sénégal va gérer ce cas.

Inscrit à la 13e place sur la liste nationale, le président du groupe parlementaire Liberté et démocratie pourrait être élu alors qu’il a annoncé sa démission du Pds.

Reçu par le Président Macky Sall lors de la campagne électorale, le chef religieux, demi-frère de Cheikh Abdou Bara Dolly Mbacké, avait rallié Benno. Contacté par notre source, le député sortant n’exclut pas de siéger s’il est élu.

« Pour l’instant, j’attends d’avoir les résultats pour me prononcer. A l’heure actuelle, je ne peux rien dire »,a dit le responsable de Mbacké.

D’après le Règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, tout député qui démissionne de son parti, perd son mandat. Une disposition qui n’est presque jamais appliquée. On peut citer le cas Modou Diagne Fada ou encore Déthié Fall, note Bes Bi.

Assane SEYE-Senegal7