Dérives de Ya Awa durant l’Appel : « Vision 129 » avertit les fauteurs de trouble…

0

Après avoir passé une excellente célébration de l’Appel de notre maître Seydina Limamou Lahi « Al Moukhtâr Wa Seydil Anlamîna » (asws) notre joie aurait pu atteindre son paroxysme n’eut été ces images et vidéos choquantes qui nous ont été envoyées de partout. Les nombreux appels, messages, interpellations et plaintes envoyés par d’éminents membres de la famille de Seydina Limamou Lahi (asws), tous très affectés, nous ont brutalement sorti de notre sommeil et nous imposent de ne pas rester silencieux face à ce qui est sans nulle équivoque une atteinte expresse à la sacralité et à l’honneur de la communauté Ahloulahi.

Notre plume a toujours servi de rempart et a toujours était brandie pour défendre les intérêts de notre communauté. Or, pendant que les fidèles de la sainte et prestigieuse communauté Ahloulahi savouraient leur joie et leur fierté d’avoir eu la chance de répondre encore une fois à l’Appel de Seydina Limamou Lahi (asws), d’autres trouble-fête, en ont profité pour saboter la célébration en usant de méthodes et de moyens peu orthodoxes et complètement contraires aux valeurs enseignées par le saint-maitre. Cela a choqué toute personne rationnelle, tout bon musulman (quelle que soit la confession religieuse) et donc a fortiori tout membre digne de la communauté Ahloulahi.

Le seul fait positif dans ce tort porté à Seydina Limamou Lahi (asws) et à toute la communauté Ahloulahi réside dans le fait que ce sont ceux appelés « non-layènes » qui se sont levés en premiers pour dénoncer vigoureusement ces actes outrageux à travers les réseaux sociaux. Ce qui doit couvrir de honte toutes ces personnes qui se réclament membres de la communauté Ahloulahi et qui sont tombées aussi bas dans cette dérive, ce folklore qui n’avait pas sa raison d’être. Pour des choses moins graves que ces actes, des personnes avaient été considérées comme bannies de la communauté Ahloulahi.

« Tooñ ngeen Yàlla mi yonni Mame Baye Lahi (asws) !
Tooñ ngeen Seydina Limamou Lahi (asws) !
Tooñ ngeen Seydina Issa Rohoulahi (as) !
Tooñ ngeen Seydina Mandione !
Tooñ ngeen Seydina Ababacar !
Tooñ ngeen Baye Seydi Thiaw Lahi !
Tooñ ngeen Seydina Mame Alassane Lahi!
Tooñ ngeen Serigne Ablaye !
Tooñ ngeen Mame Ibou Sény !
Tooñ ngeen Mouhamadou Lahi Sény !
Tooñ ngeen Chérif Ousseynou Lahi !
Tooñ ngeen Xalifa bi Seydina Mouhamadoul Makhtar !
Tooñ ngeen Imam Mouhamadou Bachir aki rakkam !
Tooñ ngeen wa Ahloulahi !
Waayé loolu yëp « graawul »!
Tooñ gi ngeen tooñ seen Boroom laa xamul fu ngeen jëm ak moom ! »

Vous avez donné l’occasion à des gens d’attaquer notre communauté et notre guide !
Nous ignorons comment allez-vous faire pour réparer une telle forfaiture !

Nous pensons, toutefois que ces personnes ont l’obligation d’adresser d’abord des excuses publiques à Seydina Limamou Lahi (asws), fondateur de cette belle et sainte communauté, ensuite à Seydina Issa Rohoulahi (as) qui fut le gardien vigilant et infaillible de son héritage, puis à Baye Seydi Thiaw Lahi « Sangoup Jamono » (initiateur de la célébration de l’Appel) pour avoir entaché sa célébration, mais aussi au Khalif actuel Seydina Mouhamadou Makhtar ibn Seydina Mandione Lahi, enfin à toute la communauté Ahloulahi et à ses sympathisants de tout bord. Après tout cela, les auteures éhontées de ces atteintes ont l’obligation de renouveler leur allégeance à Seydina Limamou Lahi (asws), « yeessal seen pass-pass » en termes plus clairs. Cette histoire peut être réglée d’une manière plus rapide et efficace sans avoir besoin de parler ou de dénoncer quoi que ce soit, mais avec des conséquences aussi fâcheuses qu’irréparables à jamais.

Quand l’histoire de la prêtresse dénommée « Seyda Zamâne » a éclaté, l’Association Vision 129 avait définitivement résolu le problème en se déplaçant jusqu’à son domicile en imposant à sa famille de faire des excuses publiques et d’y mettre fin sans délai. Ce qui fut fait depuis. Aujourd’hui, le combat ne doit pas être individuel mais plutôt collégiale. Chacun de nous a le devoir de refuser que la sainteté et la sacralité de cette communauté soient entachées par qui que ce soit. C’est pourquoi, nous lançons un appel solennel à tous les membres de la communauté Ahloulahi à prendre leurs responsabilités et les mesures idoines pour protéger notre communauté, et à préserver la sacralité de nos événements religieux.

Que Paix, Salut et Bénédictions soient éternellement renouvelés sur notre maître Seydina Limamou Lahi Al Moukhtâr Wa Seydil Anlamîna.

PS : La dénommée « Ya Awa » n’est pas la seule à avoir plongé dans l’excès, car il y en a d’autres encore d’après les images que nous avons reçues. Et ce post est donc adressé à toutes ces personnes concernées sans nulle exception!

Par Chérif Alassane Lahi Diop « Sibt Sâhibou Zamâne »,
Analyste politique et économique,
Expert en Commerce et Management des Affaires Internationales,
Secrétaire Général de Vision 129.

Leave a comment