Accueil Actualités Dernière minute- Des «Jakartamen» tombent dans un caniveau : Un mort et...

Dernière minute- Des «Jakartamen» tombent dans un caniveau : Un mort et un blessé grave

Jakartamen

A Ziguinchor, des conducteurs de moto «Jakarta», de retour d’une soirée dansante dans la commune d’Adéane, se sont écrasés à l’issue d’une course folle, dans un caniveau sis au quartier Kandé, situé dans la périphérie de Ziguinchor. Un d’entre eux, Pape Seydi alias Pape Cheikh, du fait de la violence du choc, a trouvé la mort sur place. Son ami qu’il a transporté Moussa Mbeur s’est retrouvé avec le cou cassé.

Le drame a eu lieu dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 septembre 20. Il est survenu sur dans le quartier de Kandé, aux environs de 04 h du matin. Ils étaient plus d’une cinquantaine de jeunes conducteurs de moto «Jakarta » qui avaient quitté la ville de Ziguinchor ce samedi pour aller faire la fête dans la commune d’Adéane.

«Sur notre chemin du retour, nous nous sommes livrés à une course folle d’Adéane à Ziguinchor. C’est quand nous arrivés à l’entrée Ziguinchor aux environs de 04 heures du matin que chacun d’entre nous a voulu démontrer son talent de conducteur de moto «Jakarta» et surtout être le premier à arriver à Ziguinchor », explique sous le couvert de l’anonymat un des conducteurs de motos «Jakarta», membre de la troupe.

«Dans le groupe, certains avaient transporté des filles. C’est quand nous sommes arrivés à hauteur du caniveau qui jonche le quartier de Kandé que notre ami Pape Seydi que nous appelions «Pape Cheikh », qui transportait Moussa Mbeur, s’est écrasé violemment dans le caniveau. Pape Seydi est mort sur le coup. Le choc était très violent au point qu’il s’est retrouvé avec la tête écrasé. Quant à Moussa Mbeur, il s’est cassé le cou. Il lutte en ce moment contre la mort sur son lit d’hôpital», a ajouté notre source.

La police et les sapeurs-pompiers alertés, se sont aussitôt rendus sur les lieux du drame. Le corps sans vie de la victime a été déposé à la morgue de l’hôpital régional de Ziguinchor. La police a ouvert une enquête.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici