Accueil Actualités Désencombrement de Dakar : Macky joint l’acte à la parole

Désencombrement de Dakar : Macky joint l’acte à la parole

Le Chef de l’Etat Macky Sall pare au plus pressé. Alors qu’il  avait annoncé le désencombrement de la capitale Sénégalaise, nombre de Sénégalais prenaient ses paroles pour des manœuvres politiques. Eh bien aujourd’hui c’est chose enclenché. Hier, le ministre de l’Urbanisme et du Cadre de Vie a démarré le désencombrement de Dakar hier nuit. Et les résultats ne ses ont pas faits attendre.

Joindre l’acte à la parole, c’est ce que le Chef de l’Etat Macky Sall est en train de mettre en branle dans un pays où les mentalités sont travesties de fond en comble. Alors qu’il avait annoncé des opérations de désencombrement de grandes envergures au niveau du pays, d’aucuns  ne prenaient pas  ces mesures pour de l’argent comptant. Hier nuit 23 avril, le ministre en charge de l’Urbanisme et du Cadre de Vie a procédé à l’enclenchement de ces vastes opérations de désencombrement de Dakar. En effet en collaboration avec le préfet  de Dakar et les éléments renforcés de l’unité en charge des déchets solides, Abdou Karim Fofana a pris le taureau par les cornes. Epaves de véhicules, abris provisoires, occupations illégales, obstructions; rien n’est laissé en rade pour dégager et aérer les artères de la capitale Sénégalaise. Pour cette nuit, ce sont les alentours de l’Assemblée nationale, les avenues Malick Sy, Blaise Diagne et Lamine Guèye, qui sont concernées par les opérations. «L’initiative du chef de l’Etat n’est pas de mettre la force de l’Etat contre les populations, rassure Karim Fofana. Mais, nous sommes dans une opération de restructuration de nos villes pour avoir un meilleur cadre de vie.»Mais au-delà de cette première manche pour oxygéner Dakar, le Chef de l’Etat devrait impérativement passer au « désencombrement des mentalités » car c’est de là où ça cloche véritablement chez les Sénégalais. Et qu’il y ait des mesures de  coercition graduelles qui soient appliquées sur les fauteurs et pollueurs. A contrario, ce ne serait que peine perdue.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici