L'Actualité en Temps Réel

Détournements de bourses d’étudiants : L’Ige,une auberge espagnole

0

 

Après les lenteurs dans le paiement des bourses qui ont débouché sur la mort   Fallou Sène, étudiant en lettre modernes à l’Université Gaston Berger ,l’Inspection générale d’Etat (Ige) a effectué une descente à Sanar depuis Jeudi dernier pour y voir clair.

Ainsi,malgré les résultats positifs que cette enquête a commencé à engranger,notamment des détournements de bourse notés au sein de la chaîne de distribution,beaucoup de Sénégalais se demandent si l’Etat n’est pas adepte du système « le  médecin après la mort».Car la toute puissance publique n’intervient  qu’après « pourrissement » de la situation où comme c’est le cas à l’Ugb, mort d’homme.Il est vrai que l’Ige passe au peigne fin tous les documents par les entités précitées pour situer les responsabilités et les dysfonctionnements de paiement des bourses,  mais ce qui intrigue les sénégalais, elle ne fouille et ne trouve  que ce qu’on l’indique de faire.Sinon,elle aurait pu épingler toutes les personnalités du pouvoir trempées dans des scandales financiers.Mais à ce jour,il n’en est rien.Ce qui signifie en clair que l’impunité à de beaux jours devant nous.

 

Nombre de sénégalais se demandent pourquoi cette diligence de l’Etat consistant à tout tirer au clair ne s’est pas fait avant ! En tous les cas, depuis plusieurs années, les étudiants vivent la même situation en ce qui concerne les difficultés qu’ils endurent pour recevoir leurs bourses.Depuis lors ,l’Etat reste muette .Rappelons nous de Bassirou Faye. N’avait-il pas assez d’éléments pour ouvrir une enquête depuis lors? N’assistons nous pas à une « politisation » de nos institutions ?.Dans un pays où une information chasse très vite une autre, un événement larve vite un autre, il est difficile de se concentrer sérieusement sur un problème de grande importance de cet acabit.

Attend-t-on une enquête dont les conclusions sont déjà publiées ?

Senegal7

 

 

laissez un commentaire