Accueil Actualités Deuil national : Les Obsèques de Bruno Diatta vont-elles ...

Deuil national : Les Obsèques de Bruno Diatta vont-elles réunir Macky Wade et Diouf ?

Une fois ne saurait être coutume et il est des moments historiques dans la vie d’une nation qui procèdent d’un rendez-vous inédit, unique et décisif. Feu Bruno Diatta a été un magnat du protocole qui aura transcendé tous les régimes qui ont gouverné le Sénégal. Pour ce faire, ses obsèques vont-ils réunir Macky, Wade et Diouf autour d’un sursaut national ?
La Présidence de la République et le Sénégal tout entier viennent de perdre un digne fils de notre pays. Un homme d’Etat, un serviteur patenté de notre nation, un chef de protocole qui s’est transformé en « ombre protocolaire » de tous les Chefs d’Etat qui ont eu l’insigne honneur de présider aux destinées de notre chère nation. En l’occurrence, les Présidents Senghor, Diouf, Wade et Sall. Feu Bruno Diatta apparait aujourd’hui comme une « passerelle » entre ces prestigieux Chefs d’Etat du Sénégal qu’il a eu à servir avec dévouement, abnégation et désinvolture. S’il est arrivé à transcender les barrières politiques, psychologiques de ces hommes d’Etat et de leurs pouvoirs au point de leur imprimer une constance protocolaire louée par le monde entier, cela signifie que Bruno Diatta aura réussi une prouesse historique qui mériterait une solennité exceptionnelle qui marquera à jamais la vie des Sénégalais. Ces obsèques vont-ils réunir Macky, Diouf et Wade à Dakar ? Voici le vœu de tout sénégalais qui rêverait que nos trois Chefs d’Etat en viennent à marquer leur présence autour de ce deuil national, ne serait-ce que pour honorer la mémoire de celui qui est parvenu à cimenter leur service protocolaire dans l’espace et le temps. Il reste évident que si ces obsèques de Dakar réunissent Macky Diouf et Wade, le Sénégal se hisserait pour sûr au panthéon des grandes nations démocratiques de ce monde. A charge au Chef de l’Etat Macky Sall de ne jamais rater ce coche qui lui est dédié par la coïncidence de son magistère. Les Sénégalais l’espèrent par sa stature d’homme d’Etat chevronné.

Assane SEYE-Senegal7