L'Actualité en Temps Réel

Dialogue national : Le Général Niang favorisé au détriment de Famara .I.Sagna

0

Le dialogue national enclenché par le Chef de l’Etat Macky Sall depuis le 5 mars 2019 risque de tomber à l’eau car des manœuvres toutes azimutes se font jour au niveau du Palais présidentiel. En effet, les proches du Chef de l’Etat travaillent à changer de fusil d’épaule,selon les radars de Senegal7 très introduits au Palais.

Le Président du comité de pilotage du dialogue,  Famara Ibrahima Sagna ne serait plus dans le viseur du Palais qui considère que le démarrage du dialogue national  contrarié par la pandémie peine à être enclenché. De surcroit, le Chef de l’Etat aurait  récemment reçu le Général Niang, pilotant la commission technique à la place de Famara Ibrahima Sagna  pilotant tout le processus du dialogue.

Une couleuvre qu’il est difficile à ce dernier d’avaler dans le contexte actuel du dialogue national. Aussi, Famara Ibrahima Sagna n’aurair aucun budget ni les moyens de mener à bien sa mission. L’on glose beaucoup sur son manque d’ouverture et son autoritarisme au niveau du Palais.

Dans tous les cas de figure, le Chef de l’Etat ne devrait guère privilégier le Général Niang à la place de Famara Ibrahima Sagna. Cela signifie en clair que le dialogue national n’agrée pas le Chef de l’Etat et ses collaborateurs. Ce qui les importe au finish, c’est le dialogue politique. Et c’est la raison pour laquelle, le Général Niang est favorisé au détriment de Famara Ibrahima Sagna.

Ce dernier ne demande rien mais il semblerait qu’il ne serait plus piffé par le Palais de la République. Si la question du troisième mandat sera posée au niveau de la commission politique, ce sera probablement Général Niang qui aura en charge de l’éplucher. De toute évidence, le torchon brûle entre le Palais et Famara Ibrahima Sagna !

Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire