Accueil Actualités Dialogue politique: Le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) pose ses conditions

Dialogue politique: Le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) pose ses conditions

Le Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) est disposé à prendre part au dialogue politique entre pouvoir et opposition à condition que l’Etat “mette d’emblée de côté les histoires de parrainage”, d’après “Walf Quotidien”, lu par senegal7.com.

“Pour notre parti, nous pouvons revenir mais à une seule condition que l’on mette ces histoires de parrainage à côté qui sous-entendent déjà des prémices de contentieux électoral avec des candidatures qui seront contestées”a fait savoir le député Issa Sall, coordonnateur du PUR.

Selon lui, “c’est dangereux cette affaire de parrainage pour la stabilité politique”.

“Si je prends l’exemple de mon responsable local ici à Guédiawaye à savoir Mbacké Gueye, s’il est candidat, il peut prendre autant de signatures et parmi ces personnes, certaines d’entre elles peuvent signer le document par légèreté avec d’autres signatures qui ne figurent pas sur leurs pièces d’identité. Alors demain, le parti où ces personnes qui ont déjà signé peuvent revenir à la charge pour porter l’affaire devant le Conseil constitutionnel comme quoi elles ont fait faux et usage de faux. Donc, ces histoires de parrainage doivent arrêter. Si on l’arrête, nous pouvons revenir à la table du dialogue politique», martèle M. Issa Sall.

Il pense également que la caution pour la présidentielle est très élevée et propose qu’elle soit revue à la baisse jusqu’à 15 millions.

 

Senegal7