Diffamation : l’ex- Miss ,Fatma Dione , trainée en justice

L’élue du concours de beauté miss Sénégal 2020 , Ndèye Fatima Dione avait annoncé être victime d’un vi0l suivi de grossesse. Aujourd’hui l’enquête effectuée par la Brigade des mœurs de la Sûreté urbaine (SU)  n’aurait pas corroborer ses accusations. La police a transmis, la semaine dernière, au procureur de la République, les résultats de son enquête selon lesquels il n’y aurait pas eu vi0l. Suffisant pour, l’avocat du coordonnateur du comité d’organisation Miss Sénégal, Me Patrick Kabou, de brandir une plainte pour diffamation et dénonciation calomnieuse préjudice moral.

« Mon client Seydina Kamara par ailleurs coordonnateur du comité miss Sénégal n’est ni de près ni de loin mêlé à ça. « Mon client est le président de l’association des sénégalais de Brescia, assez responsable et gère beaucoup de structures et d’activités. Il a une famille aussi, on ne pourrait pas se limiter à un fait », a laissé entendre Me Patrick Kabou .
La robe noire poursuit :  » vu qu’on est toujours dans les délais de la diffamation, nous entamons une procédure contre Madame la miss Sénégal pour diffamation et dénonciation calomnieuse. Je trouve que la responsabilité incombe aussi à la journaliste qui a pu relater les faits. Elle s’est permise d’orienter des actions en demandant aux enquêteurs d’aller exactement s’ils veulent des éléments se rapprocher du coordonnateur du comité miss Sénégal à l’occurrence Mr Seydina Kamara ».

Dans cette affaire, la réplique d’Amina Badiane, présidente du Comité Miss Sénégal, lors d’une conférence de presse le jeudi 18 novembre dernier, « si on te viole, c’est que tu l’as bien cherché » avait déclenché une vague d’indignation.

Diaraf DIOUF Senegal7