Accueil Actualités Division-Indonésie : Jokowi réélu, l’opposition conteste

Division-Indonésie : Jokowi réélu, l’opposition conteste

Publicité 3

Prabowo Subianto conteste les résultats. La capitale était placée mardi sous haute sécurité par crainte de manifestations massives.

Publicité

Jusqu’à la fin, le lieutenant-général Prabowo Subianto aura cru en sa victoire. Ce mardi, c’est le démocrate Joko Widodo, surnommé «Jokowi», qui a été élu pour un second mandat à la tête de l’Indonésie avec 55,5% des voix. Son rival a aussitôt rejeté les résultats officiels, précisant qu’il allait employer «tous les moyens légaux» pour obtenir justice, après une campagne électorale qui a déjà divisé le pays. Depuis le scrutin du 17 avril, pour lequel plus de 190 millions d’Indonésiens étaient appelés à voter, Subianto, 67 ans, ex-beau-fils de l’ancien dictateur Suharto, conteste le décompte des voix et appelle à manifester, relate RFI. En prévision de troubles, Jakarta, la capitale, a été placée sous haute sécurité, avec plus de 35 000 membres des forces de l’ordre déployés.

Assane SEYE-Senegal7

Abonnez-vous pour regarder plus de vidéos


Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

12 − 3 =