Accueil Actualités Doha imprime un revers diplomatique à Dakar : Karim hausse le ton...

Doha imprime un revers diplomatique à Dakar : Karim hausse le ton sur Macky

Karim Wade, candidat du parti démocratique sénégalais(Pds) terré  au Qatar  se fait de plus en plus l’écho d’un opposant devenu prolixe. Blanchi par la justice Française, le fils de Wade passe à la vitesse supérieure en balançant des verts et des pas mûres à Macky Sall. De quoi être conforté par Doha qui inflige ainsi un cinglant revers diplomatique à Dakar.

Les libéraux sont déterminés à accompagner leur candidat à la présidentielle de 2019, Karim Meissa Wade qui se la coule douce au Qatar. Mais la nouvelle donne consacre un fils de Wade qui est passé librement par les mailles des commissions rogatoires internationales commises par l’Etat du Sénégal pour traquer ses avoirs à l’étranger. Aujourd’hui ragaillardi par la Banque mondiale et la justice Française qui l’ont innocenté sur toute la ligne, l’ancien président de l’Anoci a réussi depuis Doha à amener  les autorités de ce pays à concéder un cinglant revers diplomatique à leurs homologues de Dakar  qui tentaient de le faire museler. Du coup, la sortie de Karim de ce lundi qui commente les multiples échecs du pouvoir de Macky sur ces prétendus avoirs à l’étranger est une plus-value  politique dont la bataille de communication est d’emblée enclenchée. Pour l’heure entre Doha et Dakar, c’est un véritable coup de froid dont il s’agit aujourd’hui.

Senegal7.com