L'Actualité en Temps Réel

Dossier Ressources naturelles : Le désir d’émirat gazier de Macky Sall dévoilé (Mamadou Lamine Diallo)

Le Président en exercice de l’UA ne sait pas improviser, surtout en face des jeunes. Il sort de la piste. En évidence, son manque de culture et de prestance intellectuelle comme Maître Wade, celui qui l’a créé, ou le poète Senghor, son inspirateur du moment, sont mis à nu.

Macky Sall a révélé aux jeunes son désir de puissance, son désir de régner indéfiniment sur le Sénégal par le truchement de mandats présidentiels infinis. La raison qu’il invoque est puérile, le temps de réalisation des projets.

Très bien. L’opposition véritable Yewwi Wallu a riposté par une alliance électorale tactique de haute portée politique, le croisement des listes départementales aux élections législatives de juillet 2022. Notre ambition est claire: gagner la majorité de députés à l’Assemblée nationale. Le peuple anti troisième mandat a la possibilité d’arrêter ce projet funeste en juillet 2022. Il suffit de voter massivement Yewwi Wallu.

Il faut rappeler que ce qui intéresse Macky Sall, c’est la prédation de nos ressources naturelles, le gaz surtout. Il rêve d’un régime comme celui du Qatar ou à défaut de se proclamer lamtoro, une présidence à vie comme Bongo du Gabon ou Biya du Cameroun. Retenons que les ressources naturelles, ce sont 20 milliards de dollars de flux financiers illicites qui quittent l’Afrique vers les paradis fiscaux des pays occidentaux.

Telle est la fonction essentielle des présidences à vie africaines: organiser la fuite des capitaux des peuples africains pour les appauvrir au profit de leurs parrains occidentaux.

Mamadou Lamine Diallo