Accueil Actualités Drame à Pout: le père de la fillette tuée se confie

Drame à Pout: le père de la fillette tuée se confie

Touba

Le père de la fillette de 3 ans, retrouvée morte et jetée dans la fosse septique de son daara, à Pout s’est confié. Mor Ndiaye de son nom, a vu sa fin pour la dernière fois en octobre 2020. Emigré en Italie, il parle de la souffrance  que traverse son épouse, la mère de la défunte, raconte thieydakar.

« D’après les informations qui me sont parvenues, le jour du drame, ma fille s’est rendue à son école pour ne plus revenir vivante à la maison. Il semble que ce jour-là, elle a quitté sa classe à 17h en compagnie de ses camarades. Mais j’en doute fort, c’est son camarade et aînée de trois mois qui a ramené ses chaussures à la maison familiale. Je soupçonne que c’est dans l’enceinte de l’école coranique que son ou ses bourreaux l’ont enlevée, avant d’attenter à sa vie pour ensuite jeter sa dépouille dans la fosse septique. J’ai la forte conviction que ce drame a été perpétré à l’intérieur de l’école coranique. Par contre, je ne saurais m’avancer sur le mobile de ce crime abject. J’ai vu pour la dernière fois ma fille au Sénégal dans le courant du mois d’octobre 2020 et c’était à l’occasion de la célébration du Gamou. Elle était notre fille unique. Avant sa venue au monde, sa mère a beaucoup souffert. Elle est devenue mère après notre 6e année de mariage. Entre temps, elle a fait trois avortements successifs. Le dernier avortement est survenu après 7 mois de grossesse. L’enfant qu’elle portait est décédé dans son ventre. Je ne saurais vous compter la série de cauchemars vécus par mon épouse. Nous avions porté tout notre espoir en cette fillette. Un espoir qui s’est vite évaporé. C’est une perte cruelle ».

Fanta DIALLO BA-Senegal7