L'Actualité en Temps Réel

Education – Modalités de passage en classe supérieure: Le Sadef désapprouve Racine TALLA et parle d’iniquité

1

Suite aux impacts de la crise engendrée par la pandémie de Covid-19 sur l’année scolaire, le ministère de l’Education nationale a défini les modalités de passage en classe supérieure. Pour l’élémentaire, il faut avoir une moyenne d’au moins 4,5/10 pour passer en classe supérieure. Pour le moyen secondaire, il faut avoir une moyenne d’au moins 9/20. Un modèle que ne partage pas le SADEF (Syndicat Autonome pour le Développement de l’Education et de la Formation).

« Le système de passage en classe supérieur est antidémocratique et expose davantage les élèves du monde rural, à l’abandon et à la déperdition scolaire », a déclaré le Secrétaire général du SADEF. Pour Mbaye SARR, depuis, l’arrêt des cours le 14 mars 2020, les élèves n’avaient pas les mêmes chances pour combler le déficit en matière d’enseignement-apprentissage, ce qui pose un problème d’équité et de justice sociale. C’est pourquoi, soutient-il, le Ministère de l’Education Nationale ne devrait pas instituer un système qui laisse en rade certains et laisse passer d’autres.

Selon le SADEF, dans cette situation particulière entrainée par la crise engendrée par la Covid-19, des mesures particulières devraient être prises. Dans ce sens, le Secrétaire général du SADEF, Mbaye SARR suggère que « tous les élèves en classe intermédiaire passent systématiquement en classe supérieure. Et d’organiser des cours de rattrapage durant tout le mois de novembre et décembre, car, faut-il noter qu’à l’élémentaire, le 3e trimestre n’a pas été fait de même que le second semestre a été raté pour le moyen-secondaire ».

A.K.C – Senegal7

Afficher les commentaires(1)