Quatre mis en cause, dont le DG de 3M Energy Momar Diouf, Ablaye Sath, l’entrepreneur, Djiby Seck, le chef de chantier et Amy Seck qui gérait les finances de la société, ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt hier. Ils sont poursuivis pour blessures volontaires, homicides involontaires, mise en danger de la vie d’autrui, défaut de permis de construire et défaut de souscription à une police d’assurance.

L’entrepreneur, en charge des travaux de l’immeuble R+3, qui s’est effondré à Khodaba (Keur Moussa), ne disposait pas d’une autorisation de construire, note thieydakar.

L’entrepreneur avait également utilisé du ’’fer (de diamètre) 6’’ alors que pour un immeuble, il fallait au moins du ’’fer 14’’ ou ’’16’’.

Cet effondrement avait causé 5 pertes en vies humaines.

 

 

Fanta DIALLO BA-Senegal7

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.