Accueil Politique Élection des membres HCCT ce dimanche: 36 listes à l’assaut de 80...

Élection des membres HCCT ce dimanche: 36 listes à l’assaut de 80 postes à pourvoir

C’est demain que les conseillers municipaux et départementaux devront élire les 80 autres membres du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct). Cette élection spéciale ne concerne que les conseillers municipaux et départementaux au nombre de 27 000 élus. Pourtant, 36 listes seront à l’assaut des 80 sièges à pourvoir à travers le pays où il y a 45 centres de vote, à raison d’un centre de vote par département.

Après les innombrables contestations dont a fait l’objet le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) et la polémique qui a suivi sa mise en place, demain est un jour de vérité pour cette nouvelle structure qu’il faudra compter dans l’architecture institutionnelle de notre pays. Ce dimanche 4 septembre marque les élections pour le premier mandat de 5 ans des membres du Hcct. Après la campagne des différentes listes de partis ou de coalitions et autres stratégies électorales, place à la vérité des urnes. Pour ce, 36 listes sont en course à travers le Sénégal dans les 45 départements. Il y a aussi 45 centres de vote sur toute l’étendue du territoire nationale à raison d’un centre de vote par département, circonscription où les 80 postes sont pourvus directement au scrutin majoritaire à un tour (un à 3 conseillers selon la taille démographique du département). Il y a aussi 78 bureaux de vote répartis dans les 45 lieux de vote répertoriés dans les 45 départements.

 

C’est ainsi que dans le département de Dakar, où on parle de 1098 conseillers électeurs, l’unique centre de vote sera installé à l’école élémentaire Mame Yacine Diagne. Dans ce centre de vote, il est prévu 3 bureaux de vote.  Dans le département de Guédiawaye, le centre de vote se trouve à l’école Hamo 4 avec un seul bureau de vote ; pour le département de Pikine, le centre de vote est localisé à Pikine-Est à l’école 3 avec 2 bureaux de vote. Concernant le département de Rufisque, l’école élémentaire Matar Seck abrite le centre de vote où se trouvent 2 bureaux de vote. Hors de Dakar, dans la région de Thiès, l’école Iba Caty Bâ est le lieu de vote du département de Thiès et regroupe 2 bureaux de vote ; à Tivaouane l’école 3 de ladite ville est choisie comme lieu de vote et abrite deux bureaux de vote ; pour le département de Mbour, c’est l’école Badara Sarr qui abrite l’unique centre de vote avec 2 bureaux de vote. A Ziguinchor, le centre de vote du département se trouve dans la capitale régionale au Bloc scientifique de Boucotte-Sud (Ecole Moussa Barry) avec un seul bureau de vote ; dans la même région à Bignona, le centre de vote est à Bassène avec deux bureaux de vote ; à Oussouye c’est l’école Edouard Diatta qui abrite le lieu de vote. A saint Louis, le centre de vote se trouve à l’Espace jeune de Saint Louis avec un seul bureau de vote. Pour Dagana, le centre d’entraînement technique de Dagana abrite les deux bureaux de vote. Et à Podor, l’école élémentaire Hamath Bâ abritera les deux bureaux de vote du département.

 

A Fatick, c’est au Conseil régional du département que les deux bureaux seront implantés, à Foundiougne, l’hôtel de ville abritera les deux bureaux de vote du département et à Gossas l’hôtel de ville sera le lieu de vote avec un seul bureau.

Source l’AS76dcf2dd6f5d0ecc7c4268e1d85f487f_XL

 

 

 

 

 

Dakar, le grand enjeu

 

 

 

 

 

Dans tous les autres départements du pays, le centre de vote est implanté dans la commune, chef-lieu du département. Pour l’enjeu de ces élections, on peut dire que la mouvance présidentielle n’aura pas beaucoup de difficultés si on sait que le collège électoral est composé des conseillers municipaux et départementaux majoritairement apéristes. A part les départements gagnés par l’opposition lors des élections municipales, les listes de la majorité devraient passer comme lettre à la poste. Toutefois, à Dakar le duel sera épique entre la coalition Benno Bokk Yakaar de la majorité et la coalition And Taxawu Dakar de Khalifa Sall et compagnie. Dans la capitale sénégalaise, ce sera la grande bataille, car même si Taxawu Dakar contrôle l’essentiel des communes, la majorité a élaboré une stratégie pour inverser la tendance. Pour ce, Abdoulaye Diouf Sarr, qui se positionne comme le patron des apéristes dans la capitale et ses compagnons ne comptent pas faciliter la tâche à la coalition de  Khalifa Sall. En tout cas, au soir du 4 septembre, Khalifa Sall saura si ses conseillers lui sont restés fidèles ou s’ils ont été convaincus par Benno Bokk Yakaar.

 

A noter qu’à côté des 80 postes à pourvoir avec les élections de demain, les 70 autres seront nommés par le Président Macky Sall.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici