Accueil Football Éliminatoires CAN 2019 – Lamine Gassama, Latéral droit du Sénégal: ‘’On a...

Éliminatoires CAN 2019 – Lamine Gassama, Latéral droit du Sénégal: ‘’On a à cœur de retourner en Coupe du monde’’

Après le galop des Lions d’hier, le latéral droit du Sénégal,  Lamine Gassama, est revenu sur son évolution en Turquie et leur match nul (0-0) face à l’Ouganda de lundi en amical.

Comment devra jouer l’équipe face à la Guinée Equatoriale ?

Comme les précédents (match), avec beaucoup de sérieux, d’envie et de détermination. On sait qu’il faudra gagner ce match. C’est toujours un plaisir de pouvoir jouer au Sénégal. Je pense que tout le monde est mobilisé pour faire un grand match et faire le maximum pour gagner.

Quelle a été la principale difficulté des Lions face à l’Ouganda ?

Je pense que c’est une équipe qui a bien défendu avec un bloc bas. On a su se créer quelques opportunités mais on a malheureusement pas pu les concrétiser. Au début, on avait un peu de mal avec l’occupation de la profondeur. Les joueurs ont bien rectifié et se sont créé pas mal de situations. Maintenant, il va falloir continuer ainsi pour mieux jouer contre la Guinée Equatoriale parce qu’on sait que c’est une équipe qui va jouer dans le même registre. Il va falloir travailler là-dessus pour pouvoir marquer des buts.

Ce sera un match particulier après ce qui s’était passé à la CAN 2012 ?

Particulier, parce qu’on avait perdu face à cette équipe. On a la chance de pouvoir rejouer face à cette équipe. Il faudra montrer que c’était un accident et que le Sénégal est supérieur à cette équipe.

Ce sera aussi un match pour se racheter après la CAN 2017 et le match perdu contre l’Afrique du Sud en éliminatoires du Mondial 2018 ?

C’est un match très important. On sait qu’on sort d’une CAN assez difficile parce qu’on pouvait aller jusqu’au bout. On a eu deux matchs contre le Nigeria et la Côte d’Ivoire. Je pense qu’on a fait deux bons matchs. Maintenant, c’est vrai que cela fait un petit moment que le Sénégal n’a pas gagné. Il va falloir renouer avec la victoire le plus rapidement possible pour rassurer le peuple et nous rassurer nous aussi, les joueurs.

Est-ce que le match contre l’Ouganda a été décevant ?

Une déception ? Oui dans le sens où tout le monde aimerait voir le Sénégal gagner. Après, on sait qu’on ne peut pas gagner tous les matchs. L’Ouganda est aussi une équipe qui a du mérite parce qu’ils (les Ougandais) ont défendu tout le match. C’est une petite déception. Mais à travers le match nul, on apprend de l’adversaire et on apprend de nous-mêmes pour pouvoir préparer le match contre la Guinée Equatoriale.

Est-ce que votre moral n’a pas pris un coup avec ce match nul ?

De ce que je vois, non. Je pense que tout le monde est gonflé à bloc. Malgré le match nul, je ne pense pas qu’il y ait eu que du mauvais. Il y a eu aussi de bonnes choses à retenir. Il va falloir s’appuyer sur cela pour relever la tête et faire le maximum pour gagner samedi.

Quel sera le mot d’ordre face à la Guinée Equatoriale ?

Gagner.

Comment appréciez-vous la prestation de Moussa Wagué contre l’Ouganda ?

C’est un joueur qui a beaucoup de qualités. Il pourra aider l’équipe nationale. Un joueur de qualité est un plus pour l’équipe. J’espère qu’il va progresser et grandir avec l’équipe nationale.

Quels conseils lui donnez-vous pour sa progression ?

Les conseils que je peux lui donner ? Je ne sais pas si j’ai beaucoup de conseils à lui donner. Mais s’il a besoin de conseils, je serai là pour l’épauler et lui faire part de ma petite expérience.

Est-ce que la CAN 2019 et le Mondial 2018 sont les prochains objectifs de Lamine Gassama en équipe nationale ?

On joue pour disputer ce genre de compétition. On va faire le maximum pour se qualifier. On a à cœur de retourner à la Coupe du monde parce que cela fait très longtemps.

Parlons maintenant de votre saison en club. Quel bilan faites-vous de cet exercice en Turquie ?

La saison s’est plutôt bien passée parce que j’ai été mis dans les meilleures dispositions. Il y avait des joueurs français que je connaissais déjà. L’intégration s’est très bien déroulée. J’ai pu être titulaire dès mon arrivée jusqu’à la fin de la saison. Donc, pour moi, ce fut une bonne saison. C’est toujours plus facile de s’exprimer quand on est bien accueilli.

Quel changement avez-vous remarqué entre votre passage à la L1 française et le championnat turc ?

Je dirais qu’en Turquie, c’est beaucoup moins tactique. Toutes les équipes jouent le maximum pour marquer des buts. C’est un championnat plus ouvert et dans lequel je m’épanouis plus.