Embargo sur le Mali : « Le Sénégal est le grand perdant », Mamadou Diop Decroix

1

Mamadou Diop Decroix est rentré du Mali avec le sentiment que sur l´embargo, le Sénégal est le grand perdant. Mieux, la Mauritanie et la Guinée sont ouvertes sur le Mali, souligne le leader de And-Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (AJ/PADS), 

« Même la Côte d´Ivoire qui est en pointe dans la stratégie de liquidations des autorités de la transition au Mali est en fait ouverte sur le Mali, parce que ses frontières avec le Burkina sont ouvertes et les frontières entre le Burkina et le Mali aussi sont ouvertes », a laissé entendre Mamadou Diop Decroix.

Selon le leader de And-Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (AJ/PADS), il n´y a donc dans cette affaire que le Sénégal qui ferme ses frontières, alors que le Mali est notre principal partenaire commercial dans le monde. Et ses importations passent à plus de 50% par le port de Dakar.

De l’avis de Mamadou Diop Decroix, le Sénégal doit rouvrir immédiatement ses frontières avec le Mali dans l’intérêt bien compris des deux peuples. Pour lui, le système néocolonial français ou françafrique est dans sa phase terminale à travers le défi qui est lancé au peuple malien par la CEDEAO et la France.

Diaraf DIOUF Senegal7

Show Comments (1)