Émeutes de mars 2021 : Amnesty International menace de saisir la Cour de justice de la Cedeao

0
O3 Mars 2021 -03 Mars 2022 voilà un an jour pour jour que le leader de Pastef , Ousmane Sonko était convoqué par la justice suite aux accusations de vi0ls répétés par la jeune masseuse Adji Sarr. Une convocation qui avait engendré des émeutes, à la suite des quelles plusieurs morts ont été enregistrés. Amnesty International continue de réclamer justice pour les émeutes de Mars 2021.
L’enquête tarde à se matérialiser, alors que le gouvernement avait annoncé la mise en place d’une commission d’enquête indépendante et impartiale pour situer les responsabilités dans cette affaire.
Amnesty International  menace de saisir les juridictions internationales pour rendre justice aux 13 personnes décédées lors de ces émeutes.
« Si l’Etat ne pose aucun acte d’ici quelques mois, nous allons avec les avocats saisir la Cour de justice de la Cedeao pour qu’enfin justice soit faite… », a laissé entendre Seydi Gassama , directeur exécutif Amnesty Sénégal.
A préciser également que Amnesty International, la Ligue sénégalaise des Droits de l’homme (Lsdh) et la Rencontre africaine pour la défense des Droits de l’homme (Raddho), à travers un communiqué conjoint, appellent à la justice et à la vérité, à l’occasion de l’an 1 des manifestations de mars 2021.
Diaraf DIOUF Senegal7 
 
Leave a comment