Accueil Actualités Emmanuel Macron face au scepticisme des Français

Emmanuel Macron face au scepticisme des Français

Emmanuel Macron sort d'une réunion de lancement de la reconstruction de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris au Palais de l'Elysée à Paris, mercredi 17 avril 2019

Moins de la moitié des Français (42 %) se disent certains d’aller voter aux européennes et un tiers seulement estiment que le grand débat est utile, selon un sondage publié pour « Le Monde ».

Réalisée après l’incendie de Notre-Dame de Paris et avant la conférence de presse qui doit permettre à Emmanuel Macron de dévoiler les conclusions qu’il tire du grand débat national, la troisième vague de l’enquête électorale réalisée du 18 au 22 avril auprès de 8 747 personnes par Ipsos Sopra-Steria pour Le Monde, le Cevipof (Sciences Po) et la Fondation Jean-Jaurès suscite plus d’interrogations qu’elle n’apporte de certitudes. Un mois avant le scrutin européen du 26 mai, les Français paraissent toujours aussi peu mobilisés. Leur attentisme électoral n’a d’égal que leur scepticisme sur les mesures que pourrait annoncer le chef de l’Etat.

Saliou Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici