L'Actualité en Temps Réel

En congrès ordinaire : Les retraités militaires et civils en colère contre les autorités

0

Les membres de l’association nationale des retraités civiles et militaires ont déploré le manque de considération des autorités étatiques à leur égard.

Pour ce faire, ils réclament la revalorisation du Fond national de retraite (FNR) qui couvre les pensions des fonctionnaires civiles et militaires.

Un fond qui n’a rien à voir avec l’Institution de prévoyance de retraite du Sénégal (IPRES) qui couvre les employés du secteur privé, les agents non fonctionnaires de l’Etat et les employés des administrations locales.

Ainsi, ces retraités lancent un cri de cœur à l’endroit du Président de la République Macky Sall, pour l’inciter à penser à ces travailleurs partis à la retraite « 10 ans sans avancement, c’est trop et ce qui n’avance pas recule. Nos correspondants sont sans suite.

Nous sommes sevrés d’interlocuteurs car les rencontres ont été fixées et renvoyées sans suite. C’est regrettable et l’exemple le plus illustratif, est notre ministre de tutelle Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’Action sociale qui semble paradoxalement allergique aux personnes âgées », assène M. Ndiaye.

« Pourtant nous continuons de prendre en charge une progéniture sur laquelle nous avons chèrement investi en matière d’éducation et de formation, progéniture dont la majeure partie trouve difficilement un emploi. Ceci nous amène à regretter la lenteur observée dans l’installation de la commission nationale chargée de la réforme du FNR », a indiqué El Hadj Amadou Ndiaye, porte-parole du jour.

 

CATHERINE MALOU-SENEGAL7

laissez un commentaire