Accueil Actualités En discussion avec les candidats pour avoir 85% de l’électorat...

En discussion avec les candidats pour avoir 85% de l’électorat : Que veut Macky Sall ?

mandats

Lors de la cérémonie de remise du prix, hier vendredi, « Macky Sall « pour le dialogue en Afrique qui récompense les acteurs de paix et de développement durable sur le Continent, le Chef de l’Etat s’est encore fait entendre sur ses visées politiques. Il a en effet affirmé que 85% de l’électorat national se retrouverait avec sa majorité. Du coup, la question est de se demander ce qu’il compte bien  en faire d’autant qu’il avait clamé à la face du monde qu’il était à son second et dernier mandat qui s’épuise  en 2024 !

A la face du monde, le Premier Sénégalais  avait  affirmé en  prêtant serment après sa victoire de la présidentielle qu’il entamait un second  et dernier mandat. Et ce, en présence d’une vingtaine de ses pairs africains. Mais aujourd’hui, il semble changer de fusil d’épaule sans  daigner le dire ouvertement.

En effet, en parvenant à nommer à la tête du Cese Idrissa Seck, le candidat arrivé second lors de la présidentielle de 2019 ,le Président Sall a pêché un très gros poisson. Et ne s’arrêtant en si bon chemin, il a déclaré hier lors de la cérémonie de remise du prix qui récompense les acteurs de paix et de développement durable sur le Continent, qu’il détenait désormais avec les autres candidats avec qui il était toujours en discussion, un électorat  de 85% des suffrages.

Etant dans une dynamique de reconquête de nouvelles  forces politiques qui lui soient favorables, la question aujourd’hui est de se demander ce que  compte faire le Chef de l’Etat avec tant  de forces politiques ! A proprement parler l’on ne sait pas si l’on doit parler de revirement ou de « Wakh wakhet » mais le Chef de l’Etat Macky Sall semble s’inscrire dans cette dynamique ou presque.

S’il est vrai que beaucoup de ses proches qui ont osé lui  tenir tête sur son éventuel troisième mandat, ont été prestement limogés ou disgraciés, aujourd’hui cet aveu de taille de sa part conforte l’idée qu’il compte briguer un autre mandat . De toute évidence, il dit être en discussion avec les autres candidats de la présidentielle de 2019.Et ce ne sera sûrement pas pour verser ces « dividendes » à son allié de taille Idrissa Seck !

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici