Accueil Justice Epinglé par l’Armp : Cheikh Omar Hann pointe du doigt une...

Epinglé par l’Armp : Cheikh Omar Hann pointe du doigt une certaine presse

Epinglé dans le rapport 2016 d l’Armp, Cheikh Omar Hann le directeur du Coud apporte sa réplique non sans en vouloir une certaine presse qu’il accuse de s’acharner sur sa personne et  l’Institution qu’il dirige.

Epinglé depuis 2016 par l’Agence de régulation des marchés publics (Armp), dont aujourd’hui il  déclare que le seul manquement est relatif au retard pour la signature du contrat,Cheikh Omar Hann le  Directeur Général du Coud est d’avis qu’une certaine presse s’acharnerait sur sa personne et sur l’Institution qu’il dirige. « Notre sentiment le plus profond est que le centre des œuvres universitaires de Dakar(Coud) ne devrait pas faire l’objet de la Une de la presse (sic) sur ce rapport et nous sommes convaincus de cela parce que le directeur de l’Armp n’est pas allé dans ce sens », a indiqué M.Hanne. Hélas, semble-t-il regretter, « depuis  deux ans, une certaine presse (re-sic) s’acharne sur le Coud et sur son directeur particulièrement pour en faire  devant l’opinion publique le symbole personnifié  de l’impunité. Et cela a commencé avec le dossier de l’Ofnac ».Après cette parenthèse, le maire de Ndioum revient sur son dossier pour dire que le personnel du Coud et lui-même ont « découvert en même temps que l’opinion publique le rapport qui incriminait le Coud sur beaucoup de choses », tout en fustigeant le caractère non « contradictoire » de l’audit.

Senegal7.com