L'Actualité en Temps Réel

Équipe Nationale – Aliou Cissé sur la situation de ces joueurs en club : « Il n’y a rien d’alarmant, on n’est pas en panique » !

À 64 jours de la Coupe du Monde, le groupe du Sénégal n’est pas au beau fixe. Des joueurs qui sont convoqués par le sélectionneur national n’ont pas de temps de jeu dans leurs clubs. Une situation qui n’est pas « alarmante » selon Aliou Cissé.

Le mercato estival des Lions n’est pas une réussite à 100%. D’ailleurs, Aliou Cissé a composé un groupe sans son meilleur latéral gauche jusqu’ici, Saliou Ciss. Il est sans club donc ne peut pas être convoqué explique le coach. S’il est le seul inactif, d’autres joueurs convoqués aussi peinent à avoir du temps de jeu dans leurs clubs.

C’est le cas de Nampalys Mendy. Le milieu de terrain de Leicester n’a pas disputé le moindre match en Premier League. Il compte 61 minutes en EFL Cup le 23 août passé. Le portier Alfred Gomis ne compte aucun match cette saison avec Rennes, il n’est même pas convoqué lors des matchs. De même que Pape Matar Sarr qui est souvent sur le banc de Tottenham.

Alors qu’il a raté sa visite médicale lors du mercato, Bamba Dieng ne semble pas être dans les plans de l’Olympique de Marseille, il manque à l’appel des Phocéens le week-end. Keita Baldé Diao et Fodé Ballo-Touré grignotent du temps de jeu. À l’AC Milan, l’arrière gauche a joué 15 minutes cette saison en Serie A, c’était le 27 août passé. Alors que l’attaquant compte 39 minutes jouées le 4 septembre passé avec le Spartak Moscou.

Interpellé sur cette situation, Aliou Cissé espère de meilleures nouvelles pour les joueurs avant le début de la coupe du monde en novembre prochain. « C’est le début actuel. La progression de nos joueurs, leur manque de temps de jeu ou de compétitivité, les difficultés de finaliser très tôt leurs transferts. Depuis notre qualification à la coupe du monde jusqu’au mois de mars, je suis dans cette coupe du monde là, je n’ai pas décroché et nous sommes en train de le préparer.

Il n’y a rien d’alarmant, on n’est pas en panique. J’ai envie même de dire qu’en ce mois de septembre, les choses sont en train de bien évoluer par rapport au début du mercato qui a été très compliqué. Où les garçons n’avaient pas de club et de compétitivité. Aujourd’hui, Abdou Diallo a trouvé, Gana aussi, je ne peux citer qu’eux mais en réalité j’espère que la situation de nos joueurs en clubs va s’améliorer ».

 

Wiwsport avec Senegal7