Accueil Actualités Essai vaccinal contre le Covid-19 : Le Sénégal va-t-il servir de cobaye...

Essai vaccinal contre le Covid-19 : Le Sénégal va-t-il servir de cobaye ?!

Face à la pandémie à coronavirus qui continue d’imprimer ses marques de par le monde,le Sénégal  est en passe d’utiliser un vaccin contre cette redoutable maladie par le biais  de l’initiative  COVAX  co-dirigé par l’Alliance Gavi et l’OMS. Mais compte tenu du fait qu’il faut au moins 10 ans pour tester l’efficacité d’un vaccin,le Sénégal  va-t-i servir de cobaye en anticipant une thérapeutique en phase d’expérimentation !

Dans la course vers l’acquisition d’un vaccin contre le coronavirus, les pays du monde semblent  rivaliser d’ardeur. Non seulement le choix des vaccins est diversifié puisque les industries pharmaceutiques se livrent une guerre sans merci pour mettre sur le marché mondial  de tels thérapeutiques susceptibles de contenir cette redoutable maladie, mais aussi leurs pays respectifs usent aussi de leur diplomatie pour promouvoir leurs produits.

En effet depuis le déclenchement de cette pandémie à l’échelle mondiale, les Etats-Unis, la Russie, la France, le Grande Bretagne, l’Italie, bref,tous ces pays de l’hexagone se sont lancés dans une course effrénée pour la mise  au point d’un vaccin contre le Covid-19.Mais plusieurs zones d’ombre subsistent dans l’utilisation prématurée de ces vaccins. Il faut en effet de nombreuses années, au moins 9 à 10 ans, en moyenne 12, pour arriver à la commercialisation d’un vaccin,d’après les spécialistes en la matière.

Entre temps, beaucoup de candidats-vaccins sont abandonnés, selon toujours les scientifiques. En outre, un essai vaccinal suit un processus codifié, comprenant des phases aux objectifs précis. Les résultats d’une phase doivent répondre à des critères définis pour passer à la suivante. Les Agences du médicament examinent l’ensemble des éléments disponibles, autorisent ou non la commercialisation, définissent le cadre et les conditions d’utilisation du vaccin.

Le Sénégal fait partie de l’initiative  COVAX  co-dirigé par l’Alliance Gavi, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l’OMS. Son objectif est d’accélérer la mise au point et la fabrication de vaccins contre la COVID-19 et d’en assurer un accès juste et équitable, à l’échelle mondiale.

Mais la question est de se demander si ces vaccins qui circulent un peu partout dans le monde obéissent aux  différentes étapes  sur au moins une période de 10 ans pour être inoculés à des animaux avant les essais sur les hommes ?

De toute évidence si scientifiquement la durée de tests de ces vaccins est oblitérée au profit de l’urgence que recommande la situation sanitaire mondiale, le Sénégal servirait irrémédiablement de cobayes aux industries pharmaceutiques s’il consent utiliser aussi prématurément ces vaccins contre le Covid-19.

Au finish,la problématique reste entière et aucun scientifique ne peut pour le moment présumer de l’efficacité de ces vaccins contre le Covid’19 !

Assane SEYE-Senegal7

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici