Accueil Actualités Et revoilà Mame Mbaye Niang !!!

Et revoilà Mame Mbaye Niang !!!

Mame Mbaye Niang

« Chassez le naturel, il revient toujours au galop ». Au regard de ses dernières sorties, il est clair que l’ex ministre du Tourisme et de la Jeunesse, est un habitué des faits.

En effet, après le ministre Amadou Bâ, c’est au tour du directeur de cabinet et plus proche collaborateur du président Sall en l’occurrence Mahmout Saleh de subir la furie de Mame Mbaye Niang. Pour rappel des faits, sur ses récentes sorties sur la RFM, M. Niang, et je ne sais par quel canal encore, a eu l’audace d’affirmer que le ministre d’État Mahmoud Saleh n’avait pas le diplôme requis pour occuper le poste de directeur de cabinet du président de la République. Oubliant sans nul doute son passé récent, quand il était encore ministre du Tourisme, incapable de citer les pays membres de l’UEMOA, ce qu’un élève de CM2 de niveau moyen, ferait sans difficulté aucune. Sachez-le M. Niang, avec tout le respect que je vous dois, les Sénégalais se rappellent toujours de vos innombrables maladresses avec la langue française, avec vos fautes de grammaire, d’orthographe et même de conjugaison, indignes à la limite d’un ministre d’État.

L’heure devrait donc être pour vous M. Mame Mbaye Niang à la justification et à la réconciliation avec le peuple sénégalais mais aussi et surtout avec la jeunesse sénégalaise particulièrement, avec qui, jusqu’à présent, le courant ne passe pas. Ces jeunes n’oublient pas votre passage à ce ministère-là où vous avez brillé par votre incompétence et votre insolence. Cela dit, vous n’êtes pas sans savoir que le Président est l’homme le plus informé dans ce pays pour prendre les décisions qui lui semblent être les bonnes.

Vous serez assez intelligent pour savoir, en tout cas je l’espère, qu’en contestant la nomination du très discret et travailleur Mahmout Saleh, vous défiez l’autorité même du président de la République ; une attitude gravissime de défiance et de révolte, qu’on pourrait même qualifier de «trahison» quand on connaît tous les faveurs que vous avez eues ces huit dernières années avec cinq décrets de nomination en votre faveur: PCA de l’AIDB, président du Haute autorité des aéroports, ministre du Tourisme, ministre de la Jeunesse, ministre chef de cabinet. A cela s’ajoute les nombreuses scandales financiers partout ou vous êtes passé, dont le plus célèbre est les 29 milliards du Prodac, qui hante toujours le sommeil des Sénégalais qui savent distinguer qui travaille et qui fait semblant pour soigner sa réputation.

Pour finir, sachez M. Niang, que la confiance du président Macky Sall envers Mahmout Saleh, ne sera jamais amenuisée par des personnes mal intentionnées et guidées uniquement par leurs propres intérêts et non par ceux de la collectivité.

Jeunesse Ouverte à Mahmouth Salleh (JOM)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici