Accueil Actualités Exclusion de membres fondateurs du Parti : Macky sur les traces de...

Exclusion de membres fondateurs du Parti : Macky sur les traces de Wade

Exclusion

Et de deux à l’Alliance pour la république (Apr). Après Moustapha Diakhaté, un autre Moustapha Cissé Lô est évincé du parti présidentiel. Autant que la première exclusion, la deuxième a fait beaucoup de bruit. Cependant, le cas Moustapha Cissé Lô a ravi la vedette. Car, après son exclusion de l’Alliance pour la République (APR), le tonitruant député a été exclu du Groupe Parlementaire de « Benno Bokk Yaakaar».  

Macky sur les traces de Wade

L’histoire va-t-elle se répéter ? Tout porte à le croire. Au sortir de la présidentielle de 2007, coïncidant avec sa réélection, Wade, n’était plus en odeur de sainteté avec son ex-directeur de campagne, Macky Sall. Ce dernier est accusé entre autres de blanchiment d’argent.

Macky Sall, alors Président de l’Assemblée nationale, a été persécuté jusqu’à son éviction du perchoir. Pour autant, il a pris son courage à deux mains. Dans ce combat à l’hémicycle, il a été soutenu par Mbaye Ndiaye et celui qui, il vient d’exclure de son parti : Moustapha Cissé Lô.

Ces deux députés d’alors, ont également subi les foudres du Pape du Sopi qui les a tout bonnement exclus du Pds. La suite est connue de tous.

Macky Sall qui a décidé de défier frontalement son désormais ex-mentor crée sa formation politique : l’Alliance pour la République. Mbaye Ndiaye et Cissé Lô furent les membres fondateurs.

Au sortir des Locales de 2009, Wade entouré de partout par l’opposition aidée par Macky Sall perd une bonne partie de collectivités Locales.

Au fur à mesure, Macky Sall prend des galons. Il obtient la sympathie du peuple Sénégal. En 2012, il se présente contre le troisième mandat de Wade. Contre toute attente, il arrive deuxième et le contraint à un second tour. Il est soutenu par toute l’opposition, notamment Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng et Idrissa Seck. Il défait Wade et l’oblige à une retraite politique.

Aujourd’hui, c’est Macky Sall qui en train de marcher sur les pas de Wade en se séparant de ses premiers compagnons politiques.

Comme Wade en 2002, avec sa séparation brutale des membres du FAL qui l’ont permis de venir à bout du parti socialiste en 2000, Macky Sall a lui aussi divorcé  avec certains de ceux qui l’ont soutenu contre Wade, à l’image du Rewmi qui a mené une bataille sans merci contre son ancien allié de 2012. L’Alliance pour les forces du Progrès (AFP) ainsi que la LD, elles, se sont scindées en deux.

L’histoire se répètera-t-elle en 2024 ? C’est-à-dire, les exclus de l’Apr, Moustapha Diakhaté et Moustapha Cissé Lô, ne font-ils pas avec des alliés signer l’arrêt de mort de l’Apr ? 2024, si loin, si proche.

Pape Alassane Mboup-Senegal7

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici