L'Actualité en Temps Réel

Exploitation du projet gazier GTA: Entre espoir, craintes et inquiétudes

Alors que le Sénégal s’approche de l’exploitation de son pétrole et son gaz à travers les projets Grand Tortue Ahmeyim et Sangomar, la communauté des pêcheurs de Saint-Louis se dit inquiète avec le rétrécissement progressif des zones de pêche les plus poissonneuses.

Dans l’expectative, Saint-Louis attend toujours des réponses à une multitudes de questions. Alors que la pêche génère des milliers et des milliers d’emplois, populations et autorités locales s’interrogent sur les retombées de l’exploitation gazière pour la ville, sur l’économie, l’emploi, la pêche etc.

Pour les autorités locales l’inquiétude est forte. Pour elles, l’impératif est de préserver la pêche qui est une activité vitale pour Saint-Louis. En réalité, la ville mise plus sur la pêche que sur le gaz pour la résorption du chômage. L’inquiétude est d’autant plus grande chez les pêcheurs que des zones de pêche se rétrécissent de plus en plus avec l’extension de la zone d’exploitation de GTA.

Loin du pessimisme ambiant chez les communautés de pêcheurs, le chef du service régional de pêche tente de rassurer. Louant la démarche inclusive de BP et de ses partenaires depuis le début du projet gazier. Il prend le contre pied de ceux qui affirment que le poisson va se raréfier avec le démarrage de l’exploitation.

A.K.C – Senegal7