L'Actualité en Temps Réel
xbet bannière

Face à la Crise politique : le ministre Doudou Ka prône un retour aux fondamentaux républicains

Premierbet

Dans un discours empreint de solennité et de fermeté, le ministre de la coopération, Doudou Ka, a souligné la nécessité pour le Sénégal de revenir aux principes fondamentaux de sa République afin de surmonter la période de crise actuelle. Ces paroles, prononcées dans un contexte où le pays fait face à des tensions politiques et sociales, résonnent comme un appel à la préservation de l’ordre démocratique et constitutionnel.

 

Le Sénégal, souvent cité comme un exemple de stabilité politique en Afrique de l’Ouest, est actuellement confronté à des troubles internes qui menacent cet équilibre. Dans ce contexte, Doudou Ka a salué la décision du Président Macky Sall de ne pas briguer un troisième mandat, respectant ainsi la décision du Conseil Constitutionnel et renforçant les principes de l’État de droit.

Le Ministre a également souligné l’importance du dialogue en cours, dont les conclusions sont attendues tant au niveau national qu’international. À cet égard, il  déclare:

« Dans le cadre du dialogue en cours dont les conclusions sont attendues tant au niveau national qu’international, je me fais le devoir citoyen et républicain de partager trois recommandations » a t-il laissé entendre.

Exposant ces recommandations le ministre propose:

 

-Confirmation de la décision du Conseil Constitutionnel :

Doudou Ka appelle à la confirmation de la décision du Conseil Constitutionnel concernant les candidats retenus pour le processus électoral en cours. Il encourage également l’ouverture de ce processus, dans la mesure du possible, soit légalement soit par un consensus politique élargi.

 

– Fixation de la date du scrutin présidentiel :

Le Ministre propose de fixer au plus tôt la date du 05 mai 2024 pour le premier tour de l’élection présidentielle. Cette mesure vise à assurer une planification claire et à éviter toute incertitude qui pourrait aggraver les tensions politiques.

 

– Poursuite du processus d’apaisement :

Enfin, Doudou Ka souligne l’importance de poursuivre le processus d’apaisement du climat politique et social. Il demande spécifiquement la libération de figures politiques emblématiques telles que Ousmane Sonko, Moussa Diop et le candidat Diomaye Faye, afin de rendre le processus électoral conforme à l’esprit de la Constitution et de favoriser un climat de confiance et de respect mutuel entre toutes les parties prenantes.

In fine, les propos du Ministre Doudou Ka mettent en lumière l’urgence pour le Sénégal de revenir aux principes fondamentaux de la République pour surmonter la crise actuelle

 

 

SARA JUPITER  SENEGAL7

Comments are closed.