Accueil Actualités Face à la recrudescence des crimes : Synergie Républicaine plaide pour le...

Face à la recrudescence des crimes : Synergie Républicaine plaide pour le retour à la peine de mort

Publicité 3

Tous les segments de la société sénégalaise se  sont prononcés sur les séries de crimes et d’aggressions qui rythment aujourd’hui le quotidien des Sénégalais.Et Synergie Républicaine se dit terrifiée et très préoccupée par cette spirale de la violence dans notre pays.

Dans une déclaration parvenue à  Sénégal7,Synergie Républicaine  est dépassée par la recrudescence des meurtres et crimes qui rythment le quotidien des sénégalais.Selon ce parti engagé dans la restauration de la dignité du sénégalais,les meurtres,agressions et crimes sont devenues monnaie courante au sein de la société sénégalaise.S’y ajoute des braquages,des rapts d’enfants mutilés et tués ainsi que des femmes violées et assassinées.En effet  Mohameth Moustapha Diagne est d’avis  que l’homo sénégalensis devient de plus en plus froid,cynique et sadique.Mais un diagnostic de la situation du pays pousse  son parti”Synergie Républicaine” à conclure que les causes de ces forfaits sont multiples : “la pauvreté, le chômage endémique, l’affaissement de l’autorité parentale, les enfants abandonnés à leur sort, l’impunité, les pathologies criminogènes non identifiées, l’intercession et les interventions dans les dossiers judiciaires, l’effritement de nos valeurs morales et religieuses etc. La situation est alarmante, il nous faut agir á tous les niveaux pour protéger le citoyen sénégalais.”Pour ce faire,le parti de Mohamed Moustapha Diagne

Publicité
Publicité

– Réaffirme son option irréversible en faveur de l’application de la peine de mort qui ne saurait en aucun cas constituer un sujet de débat pour tout musulman cohérent avec lui-même

– Propose une révision de nos curricula pour renforcer les modules consacrés à l’éducation à la non-violence et à la paix

– Demande au gouvernement d’accélérer et de mettre en œuvre les programmes liés à la formation et à l’emploi des jeunes.

– Prône la restauration de l’autorité parentale et la protection des enfants abandonnés

– Demande la mise en œuvre d’un programme spécial d’éducation aux medias et aux réseaux sociaux

– Suggère aux parents d’inscrire leurs enfants dans les dojos pour qu’ils apprennent  les arts martiaux et les techniques d’auto-défense

– Demande au gouvernement de renforcer les capacités d’intervention de nos forces de sécurité

Enfin, le parti demande aux organisations de droits de l’homme d’arrêter de nous écœurer en invoquant la préservation de la dignité de l’homme. Quelle dignité reste -t-il aux assassins d’enfants, aux prédateurs sexuels et aux voleurs meurtriers ? Non sur ces questions là, nous n’écouterons pas l’occident et sa mondialisation pervertie.

Assane SEYE-Senegal7

 

Abonnez-vous pour regarder plus de vidéos


Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 + six =