Raabi  header

Face à l’insécurité : Le Ministre de l’intérieur promet l’enfer aux malfaiteurs

Au vu de la courbe ascendante du nombre d’agressions et de meurtres au Sénégal, la réaction des autorités compétentes était attendue.

Ce lundi 23 mai, lors d’une visite à  la cité Batrain, pour constater les dégâts causés par l’incendie déclaré ce matin, le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome a fait part des nouvelles mesures pour lutter contre l’insécurité.

La tolérance zéro, c’est ce que décrète le Ministre de l’intérieur et de la Sécurité publique Felix Antoine Diome qui a décidé de s’attaquer aux malfaiteurs qui menacent la sécurité des paisibles citoyens.

Sur iRadio, Antoine Diome  a affirmé que le rôle de l’Etat, c’est de  veiller à la sécurisation des populations.

Pour ce faire, il a  ajouté que les forces de sécurité ne laisseront désormais aucun répit aux malfaiteurs. Pour ce faire, il a communiqué sur des numéros verts mis à la disposition des citoyens.

Pour rappel, une gérante de multiservices à Pikine, Fatou Kiné Gaye avait été lâchement assassinée dans son lieu de travail. Son superviseur, Khassim Bâ serait soupçonné d’être supposément l’auteur de ce crime. L’enquête suit toujours son cours.

 « C’est l’occasion pour moi d’annoncer qu’au-delà  du numéro de la gendarmerie qu’est  le 800 00 2020, les citoyens sénégalais auront désormais à  disposition un nouveau numéro plus facile à  retenir qu’est le 123 », a annoncé le ministre de l’intérieur Felix Antoine Diome.

Il ajoute : « J’invite toutes les populations de Dakar et des autres régions du pays, à  chaque fois qu’elles voient quelque chose qui nécessite d’appeler des secours ou que les forces de défense et de sécurité soient présentes, qu’elles le fassent immédiatement ».

Antoine Félix Diome de conclure : « Avec la police nous avons le 17 qui est fonctionnel. Et enfin avec les pompiers il y a le 18 ».

Assane SEYE-Senegal7