L'Actualité en Temps Réel

Faculté de Médecine et de Pharmacie : Quand la guerre des chaires fait rage à l’Ucad

C’est le journal Témoin qui donne l’information dans  sa livraison de ce jeudi, la guerre des chaires fait rage à l’Ucad avec en appoint 250 professeurs agrégés à la Faculté de médecine et de pharmacie.

Les lampions se sont éteints sur le 21ème concours d’agrégation en Sciences d ela Santé du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (Cames) qui s’est tenu à Cocody (Côte d’Ivoire).

Un concours qui a vu le Sénégal se hisser sur le toit médical de l’Afrique puisque 68 sur les 70 candidats présentés par nos universitaires ont été déclarés admis. C’est-à-dire qu’ils sont agrégés.

Avec cette nouvelle cuvée, la faculté de médecine  de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) va se retrouver avec 250 professeurs-enseignants de rang A (au moins agrégés) en guerre de positionnement ou de « titularisation » pour le contrôle des différentes chaires de cette prestigieuse faculté.

Un paradoxe car, pendant ce temps, les quatre autres facultés de médecine des universités de Thiès, Saint-Louis, Ziguinchor et Bambey sont en sous-effectif. « Notre pose le débat pour un bon usage de nos brillants agrégés.

 

A LIRE AUSSI :  LA FACULTÉ DE MÉDECINE LANCE SON PLAN STRATÉGIQUE 2018-2022 POUR LA BAISSE DU TAUX DE MORBIDITÉ ET DE MORTALITÉ CHEZ LES ENFANTS

Assane SEYE-Senegal7